Éducation

Autres
Gestion.jpgGestion.jpg
Gestion2_WebOptimized.jpgGestion2_WebOptimized.jpg
connect.jpgconnect.jpg
droit_WebOptimized.jpgdroit_WebOptimized.jpg
genie_WebOptimized.jpggenie_WebOptimized.jpg
home.jpghome.jpg
mathematics.jpgmathematics.jpg
medecine.jpgmedecine.jpg
vendresurcoozook.jpgvendresurcoozook.jpg
Annuler
Accompagner l’élève en difficulté d'apprentissage
Ce livre s’adresse aux enseignants, aux orthopédagogues et à tous les intervenants qui désirent augmenter l’efficacité de leurs interventions auprès des apprenants, et surtout auprès de ceux qui ont des difficultés d’apprentissage. Souvent, ceux qui ont connu des difficultés dès la première année se retrouvent en sixième année avec les mêmes difficultés ou pire. Pourtant, des professionnels sont déjà intervenus auprès d’eux. Ces échecs sont-ils inévitables? Non. Comme intervenant, nous pouvons améliorer nos interventions et enseignements afin de contrer ou d’atténuer ces difficultés. Ce livre propose différents thèmes (traitement de l’information, processus cognitifs, principes de médiation, construction des savoirs, gestion mentale, etc.) qu’un intervenant doit maitriser afin d’exercer une médiation efficace entre les apprenants et les savoirs à acquérir. À chaque thème correspondent des exemples concrets et des exercices d’application. De plus, ce livre fournit un guide d’expérimentation de la médiation et de la remédiation des apprentissages pour planifier les rencontres individuelles avec les apprenants; d’abord pour évaluer leurs difficultés spécifiques, puis pour mettre en œuvre les pratiques d’enseignement et d’intervention scientifiquement reconnues. Et c’est justement ce type d’intervention qui amène les apprenants à développer leurs processus métacognitifs, condition essentielle pour régler leurs difficultés. En somme, cet outil de formation offre un modèle d’intervention dans lequel on apprend à utiliser les principes de médiation qui favorisent une relation pédagogique stimulante pour l’élève en difficulté d’apprentissage.  Ce modèle d’intervention s’applique à tous les ordres d’enseignement. France Beaumier Professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle détient un doctorat (Ph. D.) en psychopédagogie portant sur l’apprentissage expérientiel des stratégies d’enseignement-apprentissage. Depuis plusieurs années, elle forme les enseignants à la médiation cognitive. Elle est superviseure et responsable pédagogique des stages en orthopédagogie. Elle s’intéresse au développement des fonctions cognitives et exécutives des apprenants en difficulté. Émilie Lapointe Détentrice d’un baccalauréat en enseignement du français au secondaire, et elle complète une maitrise en orthopédagogie. Ces dernières années, elle est intervenue auprès de diverses clientèles d’apprenants en difficulté (troubles d’apprentissage, déficience intellectuelle légère, etc.). Cette expérience l’a incitée à approfondir les différents thèmes exploités dans le présent ouvrage.
À partir de 18,95$
Apprendre les sciences par la confrontation
Cet ouvrage est consacré aux défis scientifiques que posent certaines questions reliées aux phénomènes naturels et construits à ceux qui œuvrent dans le domaine de l’éducation scientifique de base et qui ne sont pas des spécialistes. L’objectif est de les amener à confronter leurs conceptions sur plusieurs questions avec lesquelles on est quotidiennement en interaction, de façon explicite ou implicite, et qui sont reliées aux thèmes suivants, en vue d’acquérir le langage scientifique : Force et mouvement Chaleur et température Transformations physiques de la matière Lumière Circuit électrique Cette confrontation se fera par le biais de 99 questions dont la solution ne nécessite aucun recours à des formules mathématiques. La plupart découlent de travaux menés de par le monde sur les conceptions d’élèves (primaire et secondaire) ainsi que ceux de l’auteur effectués auprès d’enseignants en formation au primaire durant plusieurs années dans le cadre d’un cours universitaire portant sur la didactique des sciences. Chacun des thèmes est subdivisé en trois étapes. Dans la première, le lecteur est invité à remplir un questionnaire à choix multiples avec développement au mieux de ses connaissances. Il sera aussi invité à analyser différentes réponses à une même question. Ensuite, il comparera ses réponses et ses analyses avec celles données à la deuxième étape de l’ouvrage. Finalement, une synthèse des notions couvertes lui est présentée. Abdeljalil Métioui Après avoir enseigné dans plusieurs universités, Abdeljalil Métioui est actuellement professeur au Département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Il est auteur et co-auteur de nombreux articles scientifiques publiés dans des revues nationales et internationales. Dans le domaine de l’édition du livre, Monsieur Métioui a publié plusieurs chapitres portant entre autres sur l’histoire des sciences dans l’enseignement. Dans le domaine de l’édition du manuel scolaire, il est coauteur des ouvrages suivants : (1) Apprentissage des sciences par l’expérimentation (Presses de l’Université du Québec, 2013/2014), (2) De l’histoire pour enseigner les sciences (pôle éditorial/Université de technologie de Belford-Montbéliard, 2013) et (3) Technologie de l’électricité (Chenelière/McGraw-Hill, 1996). Aussi, il a publié l’ouvrage suivant avec les Éditions Nouvelles (2013) : Notions de base en sciences et en technologies. Actuellement, il effectue des recherches sur l’histoire de la physique dans l’enseignement et l’apprentissage et sur la problématique de l’universalité des conceptions scientifiques d’élèves appartenant à différentes sociétés et cultures.
24,95$
Approche sensible, imaginaire et raisonnée du langage plastique
En tant que savoirs essentiels, les éléments du langage plastique enrichissent la culture artistique des élèves. Pour l’enseignant, ce sont des sources d’inspiration pour formuler des propositions de création pertinentes. Toutefois, l’art est un territoire aux frontières infiniment complexes et mouvantes : le sens attribué aux couleurs, aux formes et aux autres éléments n’est pas universel. Les principes énoncés dans cet ouvrage ne sont donc que des lignes directrices. L’enseignement des arts oscille la plupart du temps entre deux tendances opposées : d’un côté, une pédagogie du laisser-faire édifiée sur l’idée d’un enfant naturellement artiste qui n’a rien à apprendre des adultes ; de l’autre, une pédagogie de la transmission de connaissances, le plus souvent en histoire de l’art, qui laisse peu de place à l’appropriation personnelle des oeuvres. Cet ouvrage propose une pratique d’enseignement et d’apprentissage à mi-chemin, en invitant le lecteur à prendre possession du langage plastique avec une double approche : une approche raisonnée qui tend à l’objectivité et une approche sensible et imaginaire qui, à l’inverse de la première, recherche l’entière subjectivité. Il ne s’agit donc pas de prôner un formalisme pur ni un expressionnisme exclusif. Être expert en art, c’est posséder des connaissances artistiques. Mais ce n’est pas que cela. Souvent la personne qui n’a pas reçu de formation artistique ignore que, avant toute chose, c’est s’autoriser à laisser parler sa sensibilité en mettant les mots justes sur ce que le corps perçoit et en accordant du temps à l’expression de sa propre nécessité intérieure, car, comme l’a très bien dit Bachelard, l’imagination va toujours trop vite. Faire usage de sa sensibilité pour créer ou pour apprécier une oeuvre n’est donc pas une étape préalable à un apprentissage, mais bien un apprentissage en soi. En s’appuyant sur la dévolution d’une expérience esthétique, cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui souhaitent apprendre à exploiter la richesse du langage plastique dans leurs activités de création ou dans leurs activités d’appréciation. Myriam Lemonchois, Ph.D. Professeure agrégée en didactique des arts de l'Université de Montréal
À partir de 29,95$
Cognition et vieillissement
Traitement de l’information, savoir et pensée
Une traduction de l’œuvre de J. M. Rybash, J. W. Hoyer et P.A. Roodin : Adult Cognition and Aging: Developmental Changes in Processing, Knowing and Thinking. Dans ce livre de grande envergure, les auteurs se penchent sur des études et des théories relatives aux changements cognitifs chez l’adulte et à d’autres fonctions du système cognitif. Ils mettent l’accent sur les caractéristiques cognitives de l’adulte et présentent un modèle d’encapsulation des changements cognitifs de l’adulte vieillissant, particulièrement par rapport à son aptitude à traiter l’information, le savoir, et la pensée. Ils démontrent que les adultes construisent ou sélectionnent activement, grâce à la pensée Post-formelle, des domaines de savoir qui ne déclinent pas avec l’âge. André Lemieux, Ph. D. psychologue, est professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal, Président-directeur général de l’Institut Universitaire du Troisième Âge de Montréal, il a été membre du Conseil d’administration de l’Association Internationale des Universités du Troisième Âge et du Conseil d’administration de l’Ordre des psychologues du Québec, conseiller spécial auprès du président de l’International Federation on Ageing et adjoint au secrétariat général de l’Association Internationale de Gérontagogie. Il est membre de l’Ordre des psychologues du Québec et de la Société française de psychologie. Sa réputation internationale l’a fait participer au colloque de I’American Association of Retired Teachers, organisé par l’UNESCO, qui réunissait 70 experts du monde pour définir les politiques du vieillissement de l’ONU pour le XXIe siècle. Conférencier recherché, il est l’auteur de plus de 45 titres d’articles ou de livres scientifiques dont plusieurs furent traduits en anglais, arabe, espagnol et russe. Il faut aussi noter qu’il a dirigé la collection Éducation des Éditions Nouvelles de 1989-2016. Il continu d’écrire sur le comportement psychologique et social des personnes âgées. Amélie Lemieux, M.A., est doctorante à l’Université McGill et détentrice d’une bourse doctorale du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et d’une bourse de doctorat du Fonds de recherche sur la société et la culture du gouvernement du Québec (FQRSC). Sa recherche à la maîtrise en éducation sur la lecture en français (McGill) a été récompensée par le CRSH (Bourse Joseph-Armand Bombardier), par la faculté des sciences de l’éducation de l’Université McGill (Bourse Tim Casgrain pour la littératie au Canada), et par le département des études intégrées en éducation de McGill (Bourse d’excellence, Prix de la meilleure présentation au congrès de l’EGSS en 2013, Prix de la revue des sciences de l’éducation de l’Université McGill). Elle détient un baccalauréat spécialisé en traduction de l’Université McGill et a participé, comme traductrice et chercheuse, à plusieurs projets de recherche, tous financés par le CRSH et le FQRSC. Ses plus récentes recherches portent sur la transécriture et sont publiées dans la Revue de Recherches en Littératie Médiatique Multimodale, Myriades et dans un collectif dirigé par Brigitte Louichon et Sylvain Brehm, Fictions historiques pour la jeunesse en France et au Québec.
À partir de 14,95$
Français écrit pour futurs enseignants
Théorie et exercices
Cet ouvrage veut fournir aux scripteurs adultes les outils conceptuels pour repérer et corriger les erreurs linguistiques de tous ordres (cohérence, lexique, syntaxe, ponctuation, orthographe) qu’ils commettent dans leurs productions écrites. Il présente une description de la langue à l’aide des outils d’analyse actuellement utilisés dans les classes du Québec, de même que les principales règles codifiant la norme du français, et propose des exercices d’application de ces notions accompagnés de corrigés. Pascale Lefrançois est professeure au Département de didactique de l’Université de Montréal depuis 2000. Elle occupe les fonctions de vice-doyenne aux études de 1er cycle et de directrice du Centre de formation initiale des maîtres de la Faculté des sciences de l’éducation depuis 2010. Elle coordonne le cours de français écrit obligatoire dans tous les programmes de formation initiale des maîtres à l’Université de Montréal. Ses recherches portent principalement sur la didactique du français, plus précisément de ses aspects linguistiques (orthographe, syntaxe, lexique), au primaire. Ses travaux ont également porté sur la maîtrise de la langue écrite du primaire au postsecondaire. Elle est régulièrement consultée par les médias et par le ministère québécois de l’Éducation, du Loisir et du Sport sur différentes questions reliées à l’enseignement et à l’apprentissage de l’écriture et de la langue française en général.
À partir de 29,95$
Français écrit pour futurs enseignants – Théorie et exercices – ...
Cet ouvrage veut fournir aux scripteurs adultes les outils conceptuels pour repérer et corriger les erreurs linguistiques de tous ordres (cohérence, lexique, syntaxe, ponctuation, orthographe) qu’ils commettent dans leurs productions écrites. Il présente une description de la langue à l’aide des outils d’analyse actuellement utilisés dans les classes du Québec, de même que les principales règles codifiant la norme du français, et propose des exercices d’application de ces notions accompagnés de corrigés.
À partir de 29,95$
Homonymes en exercices
Fidèle compagnon du dictionnaire, ce livre contribuera efficacement à résoudre les difficultés orthographiques et grammaticales reliées aux homonymes. C’est un outil indispensable et de consultation aisée.Grâce à des stratégies élaborées minutieusement et illustrées par des centaines d’exemples, d’exercices et de leur corrigé, vous ne confondrez plus des homonymes tels que « ce, ceux, se; ces, ses; c’est, s’est; du, dû, due, dues, dus, dut; en fin, enfin; là, la, l’a, l’as, las; leur, leurre, leurs; on, ont; ou, où; parce que, par ce que; quel, quels, quelle, quelles, qu’elle, qu’elles; quelque, quel que; qui la, qui l’a, qu’il a, qu’il la; quoi que, quoique; voir, voire... ».Homonymes en exercices est un livre pratique destiné aux niveaux secondaire, collégial et universitaire, et à toute personne soucieuse d’améliorer la qualité de son français écrit. Georges Farid est professeur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et docteur en linguistique de l’Université Paris V.
À partir de 15,95$
Jeux numériques et apprentissages
Le jeu est une activité d’interaction, de plaisir et d’apprentissage. Avec le numérique, l’apprentissage basé sur le jeu connaît un nouvel essor et ouvre la possibilité à des usages de Jeux Numériques pour l’Apprentissage (JNA) pour des publics de tous âges : des enfants aux aînés. Ce livre met en relief le potentiel des jeux numériques pour l’éducation tout au long de la vie et présente les différents aspects à prendre en considération pour la création et l’intégration des jeux numériques pour l’apprentissage. Que vous soyez parent, enseignant, développeur informatique ou juste curieux sur les usages pédagogiques des jeux numériques, ce livre a été conçu pour vous. Margarida Romero est professeure en technologie éducative à l’Université Laval. Ses recherches sur la co-création numérique visent le développement des compétences du 21e siècle par le biais de la programmation de robots et de jeux éducatifs (FRQSC) et la co-création de jeux numériques en contexte intergénérationnels (CRSH Ageing + Communication + Technology). Membre régulière du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES), elle participe activement aux communautés de pratique sur l’intégration des TIC en éducation au Québec et à l’international, notamment la Communauté pour l’innovation et la recherche sur les technologies dans l’enseignement/apprentissage (CIRT@), l’Association Québécoise des Utilisateurs de l’Ordinateur au Primaire et au Secondaire (AQUOPS) et la Serious Games Society (SGS).
À partir de 20,96$
La géométrie à l’école primaire
La géométrie à l’école primaire
Cet ouvrage veut fournir à l’enseignant débutant ou plus chevronné, les outils nécessaires à un enseignement de la géométrie (géométrie plane et géométrie dans l’espace) et de la mesure à l’école primaire, qui soit motivant pour l’élève et le maître. Le lecteur y trouvera des rappels théoriques pour une maîtrise plus assurée des contenus, des exercices d’application pour tester ses connaissances et des activités didactiques liées à la pratique de la classe dans le respect du PFÉQ. Annette Braconne-Michoux est professeure à l’Université de Montréal depuis 2011. Elle y est responsable des cours de didactique de la géométrie, tant au Baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire qu’au Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire. Conjointement à une pratique de l’enseignement des mathématiques en France, ses études universitaires en didactique des mathématiques au Québec (M.A.) et en France (DEA et Ph. D.), ont eu pour objet l’enseignement de la géométrie au primaire et au secondaire. Ses travaux de recherche (didactique de la géométrie) poursuivent ce même objectif : améliorer l’enseignement et l’apprentissage de la géométrie à l’école primaire. En formation continue, elle vise à outiller les enseignants pour que ce domaine des mathématiques soit, de nouveau, source d’apprentissages et de motivation (voire d’enthousiasme) dans les classes du primaire au Québec.
À partir de 29,95$
La pensée spatiale, géométrique et métrique à l’école – 2e éditi...
Réflexions didactiques
La géométrie et la mesure représentent des incontournables du programme de formation au primaire et au secondaire en mathématiques. Cet ouvrage vise à explorer ce contenu mathématique en termes de développement de la pensée spatiale, géométrique et métrique (PSGM) afin d’offrir une réflexion longitudinale de la première année du premier cycle du primaire à la deuxième année du premier cycle du secondaire. On trouve dans cet ouvrage : Un cadre de référence permettant l’analyse, la conception et l’adaptation des activités de classe ou des outils d’évaluation visant la PSGM; Une grille d’analyse permettant d’opérationnaliser le cadre de référence proposé; De brèves notes en lien avec les concepts en jeu; Des ateliers présentant des activités de classe, des productions d’élèves ou des outils d’évaluation accompagnés d’un questionnement didactique; Des notes didactiques en lien avec l’enseignement et l’apprentissage où plusieurs progressions d’enseignement et difficultés d’élèves sont mises en évidence. L’exploration de cet ouvrage doit être vu comme une occasion de prendre du recul, tant pour les formateurs universitaires, l’enseignant en pratique ou le futur enseignant, en questionnant les pratiques actuelles et, surtout, en questionnant comment il est possible de tirer profit du regard didactique pour enrichir les pratiques d’enseignement liées au développement de la PSGM.
À partir de 39,95$
Le plan d’intervention : Un processus et des ententes
Faisant l’objet de diverses définitions, le plan d’intervention (PI) est un outil de planification et de concertation très répandu dans les écoles québécoises, qui joue un rôle majeur en matière d’organisation des services d’adaptation scolaire. En effet, la Politique de l’adaptation scolaire confirme que le plan d’intervention demeure l’outil privilégié pour répondre aux besoins des élèves reconnus handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage(HDAA) et insiste sur l’importance de la concertation, de l’évaluation des résultats de l’intervention et de l’efficacité des services. L’élaboration, la mise en oeuvre et la révision d’un PI requièrent et mobilisent divers savoirs et différents intervenants ayant de nombreuses tâches, distinctes les unes des autres, pour atteindre un but commun : la réussite de l’élève sur le plan de l’instruction, de la socialisation et de la qualification. Cet ouvrage élucide la nature et la démarche d’un PI. En plus de spécifier ce qui est à faire, il propose de manière descriptible comment le faire. L’auteure réunit une somme de connaissances et des instruments de transfert de connaissances qui pourront servir de cadre commun pour aider à préciser les modalités d’élaboration, de mise en oeuvre et de révision des PI. Destiné aux différents agents professionnels enseignants et non enseignants, aux divers formateurs, au personnel administratif ou de soutien des écoles et des commissions scolaires, et aux étudiants en formation, soucieux de la réussite éducative et qualificative de l’apprenant, ce livre demeurera une ressource et un outil indispensable pour les milieux de pratique et de formation. Nathalie Myara, Ph.D. en psychopédagogie, est professeure associée au Département de psychopédagogie et andragogie, à la Faculté des sciences de l’éducation, à l’Université de Montréal. Chercheure régulière au groupe de recherche DÉFI Accessibilité, elle se penche notamment sur la conception et l’efficience des plans d’intervention et de transition, sur l’évaluation des élèves à besoins particuliers et sur les stratégies d’intervention, en particulier, la médiation cognitive.
À partir de 29,95$
L’organisation de l’éducation au Québec
L’organisation de l’éducation au Québec montre l’évolution de son système d’éducation depuis les années 1600 à aujourd’hui. C’est un outil de référence qui permet à toute personne (étudiants, enseignants, directeurs d’école, commissaires d’école et parents) de connaître l’histoire de l’éducation au Québec. Ce livre présente les principes historiques et socio-politiques qui ont donné naissance au système scolaire au Québec. C’est ainsi que nous verrons l’histoire et que nous analyserons le projet éducatif national et les politiques en matière linguistique au Québec. Ce volume nous fait découvrir aussi les structures marquantes de notre système scolaire tels que les écoles publiques et privées, les cégeps, les universités, le mouvement syndical, les rôles et les fonctions du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES), sans oublier les garderies en milieu éducatif. Enfin, le vade-mecum s’attache à présenter les programmes d’études de l’éducation préscolaire, de l’enseignement primaire et secondaire ainsi que l’andragogie (l’éducation aux adultes) et la gérontagogie (l’éducation des personnes du Troisième Âge), deux réalités appelées à un grand développement dans les années futures. Pour terminer, le compendium explique les différentes lois qui influencent l’environnement légal du système scolaire québécois : le Code civil, le Code criminel, la Loi sur la protection de la jeunesse, la Loi sur les services de santé et sur les services sociaux, la Loi sur la santé et la sécurité au travail et la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles. Par son contenu, ce manuel offre un inventaire complet du système de l’éducation au Québec au XXIe siècle.
À partir de 24,95$
Mieux comprendre le participe passé
Cet ouvrage présente les règles du participe passé accompagnées des stratégies nécessaires pour une compréhension et une assimilation aisées.Plus de 800 exercices et leur corrigé explicatif contribueront à approfondir et à consolider les différentes règles du participe passé.La dernière section met en lumière les cas où des grammairiens de notoriété permettent le choix quant à la variabilité ou la non-variabilité dans l’accord du participe passé.Mieux comprendre le participe passé est un livre pratique destiné aux niveaux collégial et universitaire, et à toute personne soucieuse de la qualité du français écrit. Georges Farid est professeur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et docteur en linguistique de l’Université Paris V.
À partir de 15,95$
Services éducatifs de qualité en petite enfance – Théorie et pra...
La première partie de l’ouvrage propose une nouvelle lecture de l’interaction entre l’éducatrice, l’enfant et sa famille qui prend sa source dans un modèle psychoéducatif d’accompagnement adapté à la petite enfance. Elle s’emploie à décrire clairement et de manière fonctionnelle une démarche de réflexion et de planification détaillée utile dans la majorité des situations du quotidien, de la plus aisée à la plus complexe. Le lecteur y trouvera des points de repère précis guidant son intervention éducative et également son travail auprès des enfants présentant des besoins particuliers. La deuxième partie de l’ouvrage, présente une journée-type dans la vie d’un enfant fréquentant un service éducatif. Chaque moment de vie choisi est repris et détaillé. Une attention particulière est apportée à l’aménagement de l’environnement physique de qualité ainsi qu’à la qualité de l’interaction entre l’éducatrice, l’enfant et sa famille. La démarche de réflexion et de planification est illustrée à partir d’exemples pratiques propres à chacun des moments choisis. Services éducatifs de qualité : Théorie et pratiques s’adresse aux éducatrices et aux responsables des services éducatifs à la petite enfance et des maternelles 4 ans ainsi qu’aux étudiants et étudiantes des techniques d’éducation à la petite enfance et des programmes d’enseignement préscolaire. Les parents de jeunes enfants y trouveront également des éléments suscitant la réflexion et des pistes afin de s’impliquer dans la vie de leur enfant fréquentant un service éducatif. Suzanne Manningham a obtenu un doctorat en psychologie de l’Université de Montréal en 2009. Avant ses études doctorales, elle a travaillé 25 ans en tant que psychoéducatrice auprès des enfants et des adolescents vivant avec des troubles importants du comportement, ainsi qu’auprès de leurs familles. Aujourd’hui, elle est professeure titulaire à l’Université Laval. Elle y a dirigé les programmes en psychoéducation de 2011 à 2016. Nancy Vaillant a obtenu un diplôme de baccalauréat en psychoéducation de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) en 2013. Par le passé, elle a travaillé comme éducatrice dans les Centres de la petite enfance. Aujourd’hui, elle est enseignante au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en Techniques d’éducation spécialisée et est inscrite à la maitrise en psychoéducation de l’UQAT.
À partir de 19,95$
Message
Ok
AnnulerConnexion
a été ajouté à votre panier.