Gestion

Autres
Gestion.jpgGestion.jpg
Gestion2_WebOptimized.jpgGestion2_WebOptimized.jpg
connect.jpgconnect.jpg
droit_WebOptimized.jpgdroit_WebOptimized.jpg
genie_WebOptimized.jpggenie_WebOptimized.jpg
home.jpghome.jpg
mathematics.jpgmathematics.jpg
medecine.jpgmedecine.jpg
vendresurcoozook.jpgvendresurcoozook.jpg
DroitÉducationGénieGestion
Management
Marketing
Économie et finance
Gestion des opérations
Gestion des ressources humaines
Comptabilité
Langues, littérature et cultureMathématiquesSciences pures
Annuler
Administración de operaciones y logística
Métodos y principios fundamentales
La administración de operaciones y logística es fundamental para el funcionamiento de toda empresa, ya sea industrial o de servicios, privada o pública, multinacional o pyme. Es por esto que todo administrador y todo graduado universitario del campo de la administración debe dominar sus principios fundamentales y ser capaz de elegir y utilizar los métodos que necesitará a lo largo de su carrera. El objetivo de este libro es presentar los conocimientos esenciales de la administración de operaciones y logística y explicarlos con la suficiente profundidad para que puedan ser trasladados en acciones. El libro toma, deliberadamente, distancia de los enfoques a la moda, por un lado porque estos se volverán rápidamente obsoletos y por otro lado, porque todos se basan en el mismo conjunto de principios que, por sí mismos, resisten el paso del tiempo y pueden adaptarse a diferentes contextos. Este libro se concentra en estos principios; un buen administrador es como el cocinero que domina las bases de su trabajo y puede elaborar cualquier receta. Finalmente, a pesar de que las herramientas cuantitativas, esenciales para diseñar los sistemas de operaciones y controlar las actividades logísticas, constituyen una parte importante del libro, estos instrumentos siempre están subordinados a las decisiones administrativas que deben apoyar. El tema central que se destaca en todos los capítulos es la necesidad de elegir entre múltiples opciones disponibles. De hecho, es raro que en administración de operaciones y logística exista una receta única; todas las decisiones conllevan compromisos y renuncias, tanto así que este libro podría haberse titulado el arte del arbitraje.  Hélène Giroux es profesora titular del Departamento de administración de operaciones y logística de HEC Montréal. Es titular de un MBA (HEC Montréal) y un Ph. D. en comunicación organizacional (Université de Montréal) y autora de varios artículos de investigación y de vulgarización que tratan sobre las modas en gestión, la administración de la calidad y la pedagogía aplicada a la administración de operaciones. También ha participado a la co-realización de una serie de videos sobre la gestión de operaciones y las empresas de servicios. Durante los 25 años que ha dedicado a la enseñanza, ha trabajado en todos los aspectos ligados a la administración de operaciones y actualmente se especializa en la enseñanza de las operaciones de servicios. La profesora Giroux ha recibido el Premio a la excelencia en pedagogía, que se otorga a un profesor asociado, titular o invitado con potencial profesional (HEC Montréal, 2009), y la Beca de enseñanza del Ministerio de la Educación, Recreación y Deportes (Gobierno de Québec, 2008-2014). Claire Poitras y Véronique Poirier son maestras del Departamento de administración de las operaciones y logística de HEC Montréal. Además de haber trabajado en el mundo de los negocios, las dos poseen muchos años de experiencia enseñando en el programa de pregrado en Administración de Empresas.
39,95$
Affaires et Comptabilité 3.0
Les chiffres au coeur de l’innovation et du succès
Économie de partage, nouveaux modèles de consommation axés sur l’utilisation plutôt que sur la propriété, financement participatif, etc., les entreprises, les clients et les investisseurs s’expriment plus que jamais en termes comptables et financiers. De fait, le langage comptable est maintenant au cœur de la relation entre ces trois parties et constitue leur langage commun. Il sert à formuler les attentes de chacun : un produit répondant aux besoins du client et au prix qu’il souhaite payer, des liquidités et du temps pour les entrepreneurs et un rendement valorisant pour les investisseurs. Nous assistons également au renversement des rôles traditionnels : avec les plateformes de financement participatif, ce sont maintenant les clients qui financent la conception et l’élaboration des produits ou des services qu’ils désirent. Et rien n’est acquis, il n’y a plus de modèle unique. Ainsi au moment où certaines entreprises ajoutent aux boutiques en ligne des boutiques ayant pignon sur rue, d’autres entreprises font le chemin inverse. Mais pour réussir, il faut savoir compter. Et décider. Les relations entre les entreprises et les investisseurs sont également marquées par une nouvelle complicité, qui va au-delà de l’argent pour inclure le savoir et les réseaux. Las des soubresauts des marchés boursiers et animés par un désir de travailler directement avec les entrepreneurs, les investisseurs privés s’ajoutent aux investisseurs institutionnels en établissant des contrats de fonctionnement et de rémunération de gré à gré. Redevances, royautés, pourcentage cédé de la valeur de l’entreprise, etc., ici aussi, il faut savoir compter. Et décider. Finalement, en cette ère où le monde entier constitue un espace d’affaires, quoi de plus extraordinaire que de constater que, malgré la diversité des langues et des expertises, la comptabilité est un langage universel qui rallie rapidement tous les partenaires autour d’un projet commun. À qui s’adresse Affaires et Comptabilité 3.0? Aux entrepreneurs qui désirent se familiariser avec les chiffres, qui veulent découvrir comment la connaissance de leurs coûts et de ceux de leurs concurrents sont des indicateurs puissants de nouvelles occasions d’affaires et qui veulent travailler de façon plus éclairée avec les investisseurs. Aux entrepreneurs sociaux qui désirent produire plus de « non chiffres » en connaissant mieux leurs chiffres. Aux gestionnaires-entrepreneurs d’entreprises de toute taille qui apprennent « à la dure » que le passage aux affaires 3.0 élimine toutes les certitudes et les entraîne sur des sables mouvants. Aux investisseurs qui doivent innover dans leur évaluation du risque, dans la monétarisation de leur rendement ainsi que dans les différentes formes de contribution utiles au succès de l’entreprise. Aux experts-comptables qui ont le goût des affaires et qui désirent jouer un rôle clé dans les équipes entrepreneuriales. Aux étudiants en comptabilité et en finance qui découvriront l’utilité de leurs nouvelles connaissances et l’intérêt de s’impliquer activement dans la modélisation et l’opérationnalisation de contrats qui expriment bien la complicité entre les clients, les investisseurs et l’entreprise ainsi que les attentes de chacun des parties. Aux conseillers juridiques qui utilisent le langage comptable dans la rédaction des contrats d’affaires. Micheline Renault, D. Sc., MBA, CPA auditeur, CA, est professeure titulaire au département des sciences comptables de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) et professeure associée à la TÉLUQ. Elle enseigne dans le programme MBA pour cadres et est responsable de la spécialisation en finance du programme DESS en pratique comptable (CPA). Elle travaille également à l’international. S’intéressant aux nouvelles technologies de formation, elle a produit un cours en ligne jumelant comptabilité et décisions financières. Elle est membre du conseil d’administration du Centre d’entrepreneuriat de l’ESG UQAM et collabore avec l’École supérieure de mode du même établissement. Avant de se joindre à l’UQAM, elle a été auditeur, spécialiste en financement d’entreprise et commerçante franchisée. Elle a été formatrice à l’Ordre des CPA du Québec, au Centre de perfectionnement de l’ESG UQAM ainsi que dans plusieurs regroupements entrepreneuriaux et professionnels. Passionnée de musique, elle a été membre du conseil d’administration de l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal (OSJM) et de la compagnie lyrique Opéra Piccola. En 2007, elle a été finaliste du prix « Prix Femmes de mérite – Éducation » de la Fondation Y des femmes de Montréal et a été corécipiendaire du prix « Implication dans l’Association » de l’Association des femmes en finance du Québec (AFFQ).
34,95$
Amélioration des processus : lean, kaizen et six-sigma
4e édition
De nos jours, il n’y a pas une seule organisation qui peut prétendre réaliser pleinement ses missions fondamentales sans un souci constant d’efficacité. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la revue des processus organisationnels que de répondre à ce souci en offrant une démarche fondamentale d’amélioration continue autant de l’efficience que de l’efficacité des organisations. D’un certain point de vue, la revue des processus organisationnels se présente donc comme une exigence à laquelle aucun milieu ne peut se soustraire. Toutefois, si la nécessité d’une revue des processus organisationnels est largement acquise, si ses grands principes sont connus et très bien documentés, la mise en œuvre très concrète de la gestion des processus demeure ardue et, trop souvent, elle reste un mystère, un secret trop bien gardé. Ce coffret lève le voile sur cette mise en œuvre en présentant les étapes logiques, pratiques et humainement rassurantes requises pour conduire une revue des processus organisationnels. À partir d'un énoncé d'objectifs à réaliser et d’une prise de conscience des symptômes d’inefficacité vécus au sein des organisations, le coffret propose donc une démarche qui guide l’action du responsable de la revue des processus et lui offre des outils pratiques et les nécessaires trucs du métier. Au terme de la démarche, le responsable et son équipe auront en leur possession des procédures bien documentées, des rôles et responsabilités clairs pour tous les acteurs et un plan de mise en œuvre robuste qui inclut une gestion tout à la fois humaine et productive du changement! L'auteur, Jean-Marc Legentil, MBA, est un consultant en amélioration continue et de la productivité depuis plus de 20 ans. Il a oeuvré au préalable 14 ans en gestion chez Johnson & Johnson, aux Laboratoires Abbott et chez Carrier. Il enseigne à HEC Montréal, à l'ÉTS et à CIREM en plus de donner des conférences tant à l’échelle nationale qu’internationale sur les sujets du Lean, Kaizen, Six-Sigma et de la stratégie opérationnelle.
À partir de 24,95$
Analyse comparative (benchmark)
Atteindre les objectifs de performance et relever les défis sociaux
Ce livre propose un ensemble de grilles d’auto-diagnostic du contrôle de gestion pour en permettre la comparaison avec les meilleures pratiques. Les mécanismes auxquels s’intéresse ce livre sont le processus budgétaire, le tableau de bord de gestion, le système d’information pour la gestion, la politique de rémunération et la politique de gestion des risques.  Les meilleures pratiques sont tirées de l’analyse d’une multitude de cas, d’articles et de projets d’analyse comparative (benchmarking), dont plusieurs ont été publiés par l’auteur. Ce livre s’adresse en particulier aux directeurs financiers et aux contrôleurs intéressés par l’évaluation et l’amélioration de leurs pratiques, en vue d’atteindre les objectifs de légitimité, de compétitivité, de productivité et de relever les défis de collaboration, d’intégration, d’influence et d’apprentissage d’une organisation. Hugues Boisvert, Ph.D., FCPA, FCMA, Professeur titulaire, HEC Montréal
À partir de 19,95$
Après une décennie de «buzz»
Quelle pertinence pour le concept de modèle d’affaires en stratégie?
Une dizaine d’années après la renaissance manifeste de l’intérêt des praticiens, puis des chercheurs, pour le concept de modèle d’affaires (business model), la question de sa pertinence au regard des concepts et des outils existants en stratégie persiste. Concept polysémique? Concept « valise »? Concept utile? Concept durable? Autant de questions qui, au-delà de la popularité du concept, nous invitent à porter un regard à la fois critique et constructif sur le modèle d’affaires dans le champ du management stratégique.  Alors que notre pratique d’enseignement de la stratégie et d’accompagnement de projets d’innovation nous amenait à questionner la pertinence du concept/outil du modèle d’affaires, il nous sembla qu’un tour de table s’imposait pour tenter de répondre aux questions soulevées. Ce tour de table s’est tenu le 8 juin 2011 lors de la XXe conférence de l’Association Internationale de Management Stratégique (AIMS) à Nantes. Ce petit ouvrage a pour but de faire partager au lecteur l’intégralité des propos échangés ce jour-là.
À partir de 4,95$
Argumenter, débattre et improviser en affaires
Tous les diplômes du monde ne vous suffiront  pas dans un face à face où il faut argumenter, improviser une allocution ou répondre du tac au tac en gagnant l’appréciation de votre auditoire. Que ce soit en réunion, avec un client ou un fournisseur, vous, gestionnaire, professionnel ou représentant, devez exceller dans ces prises de parole stratégiques. Ce livre présente les bases de l’argumentation et de l’éloquence pour faciliter les face-à-face au travail et devenir plus convaincant et capable de répartie. Non seulement vous apprendrez à défendre votre point de vue avec adresse mais saurez mieux réfuter les arguments de votre adversaire. Vous apprendrez aussi à déceler la stratégie de votre interlocuteur pour y répondre avec assurance. Si vous voulez influencer ceux qui vous écoutent, ce guide d’auto apprentissage est pour vous! Vous découvrirez comment l’esprit fonctionne dans ces situations d’urgence et vous pourrez vous entraîner à réagir avec efficacité dans le feu de l’action. À travers des explications simples et une multitude d’exercices vous saurez mieux  affirmer, argumenter et débattre, en toutes circonstances.  Louise Lachapelle, M. Sc. en communication, formatrice à la Formation des cadres et des dirigeants de HEC Montréal.
À partir de 24,95$
Aux origines de Val Saint-Côme
La station de ski Val Saint-Côme est née d’un rêve. Sa réalisation est le fruit du courage, de la détermination et du travail de ses fondateurs. En raconter les origines rappelle les décisions cruciales qui ont marqué le développement des sept premières saisons, les succès et les misères d’un parcours en dents de scie, aux prises avec les caprices de Dame Nature. Aux futurs entrepreneurs, c’est raconter un apprentissage tiré de situations peu abordées dans les enseignements universitaires en gestion. L’ouvrage se veut un hommage à mes parents et aux amis fondateurs. Hugues Boisvert a été le président-fondateur de Val Saint-Côme. Il a aussi été président de l’Association des Propriétaires de Stations de Ski du Québec (APSSQ, aujourd’hui ASSQ). Il est maintenant professeur titulaire de comptabilité à HEC Montréal et titulaire de la Chaire internationale CPA de recherche en contrôle de gestion.
À partir de 4,95$
Cartographie décisionnelle
Méthodes pour les cas problématiques, la gestion du changement et les cas exemplaires
Premier tome d'une trilogie sur la gestion en 3-D, ce livre traite de la prise de décision à son état le plus pur. Comment rendre simple quelque chose d’extrêmement complexe? Nous vivons dans un monde où le changement est de plus en plus rapide, nous imposant quotidiennement de prendre des décisions dans toutes les sphères de notre vie. Que ce soit pour nos finances personnelles ou pour régler un problème au travail, nous devons constamment faire des choix difficiles et essayer de les mettre en application au meilleur de nos connaissances. Cependant, ce que nous tenons pour acquis comme façon de décider est trop fréquemment une répétition inconsciente de ce que nous avons déjà fait : faisons-nous vraiment des choix réfléchis? Allons-nous trop rapidement à la solution la plus simple et la plus évidente, ou prenons-nous le temps de bien évaluer la situation et toutes les possibilités? La Cartographie décisionnelle vous propose un processus simple, mais néanmoins rigoureux pour vous donner une méthode de résolution de problème efficace. Elle vous permettra également d’utiliser et de développer votre sens critique pour faire de vous de meilleurs décideurs. Que ce soit pour des cas problématiques, en gestion du changement ou en cas exemplaires, vous serez mieux outillés pour non seulement prendre de meilleures décisions, mais surtout, pour mieux les communiquer. Jocelyn Benoit, M.B.A., B.A.A., C. Écon., a également étudié 6 ans au doctorat de HEC Montréal. Activement engagé dans la vie académique, il a enseigné au premier et deuxième cycle dans plusieurs universités québécoises et à l’étranger. Il se démarque par une approche pratique et dynamique n’utilisant presque jamais de support visuel, mais toujours en créant un climat d’échange et de partage des connaissances dans ses groupes. Ayant une solide expérience en consultation, il utilise son expertise pour développer des méthodes d’apprentissage concrètes et facilement utilisables, que ce soit au travail ou dans la vie quotidienne. La première version de sa méthode des cas a déjà été utilisée par des milliers d’étudiants aux certificats de HEC Montréal.
À partir de 7,95$
Ce que l’université a oublié d’enseigner
Guide de survie pour jeune professionnel
Vous avez terminé l’université et amorcez votre carrière ? Félicitations ! Prenez le temps de célébrer, car les défis vous attendent. Pas convaincus ? Alors, pouvez-vous dire comment : Avoir un maximum d’impact en entrevue quand on n’a jamais occupé de fonctions importantes en entreprise ? Mettre fin à une situation conflictuelle au travail ? Animer une téléconférence ? Négocier une augmentation de salaire ? Définir et atteindre ses objectifs de carrière ? Ce livre est un guide de survie pour tout récent diplômé amorçant sa carrière en entreprise privée ou publique. Au moyen de plusieurs mises en situation fréquemment vécues par les jeunes professionnels sur le marché du travail, l’auteur vous guidera pour faciliter votre transition du banc d’école au monde des affaires et, surtout, pour réaliser votre plein potentiel. Benoit-Mykolas Savignac est un consultant en management cumulant plusieurs réalisations en entreprise. Au cours de sa jeune carrière, il a conseillé de nombreux gestionnaires de plusieurs niveaux pour l’atteinte de leurs objectifs stratégiques.
9,95$
Commerce de détail : gestion et tendances
De tout temps, les commerçants se sont adaptés aux changements des environnements dans lesquels ils évoluaient. Depuis deux décennies, l’ampleur et le rythme de ces variations se sont accentués considérablement. La percée des nouvelles technologies, l’omniprésence d’Internet, l’incertitude économique, les préoccupations environnementales grandissantes et l’évolution démographique, qui s’ajoutent à l’intensification de la concurrence, sont autant de facteurs qui modifient les habitudes de consommation et questionnent les façons de faire des détaillants.  Ce contexte de mouvance impose aux gestionnaires du commerce de détail d’acquérir une vision globale des tendances. En possédant cette connaissance, ils seront en mesure d’en évaluer les impacts sur leurs activités et sur les comportements des consommateurs ; conditions préalables pour élaborer, adopter et implanter des stratégies gagnantes.  Conçu comme un outil concis et pratique, cet ouvrage sert de guide et répond à l’essentiel des questions que doivent se poser les gestionnaires du commerce de détail. Cet outil de réflexion stratégique couvre les aspects de la gestion d’un commerce de détail sous l’angle privilégié du marketing ; il s’appuie sur l’observation des grandes tendances marquant l’évolution des habitudes des consommateurs et les orientations des entreprises. JoAnne Labrecque, MBA, Ph. D., est professeure agrégée à HEC Montréal
À partir de 24,95$
Conduite d'une recherche : mémoires d'un directeur
Cet ouvrage est le fruit de plus de trente années de direction et d’accompagnement d’étudiants aux niveaux maîtrise et doctorat, au Québec et en France. Professeur de stratégie, de gestion internationale et de méthodes de recherche qualitative, Alain Noël est aussi le président fondateur (1991) et le Président d’honneur de l’Association Internationale de Management Stratégique.  Il existe de nombreux ouvrages qui justifient l’utilisation de diverses approches de recherche, mais aucun livre ne pose le problème de la conduite d’une recherche, comme chercheur ou directeur d’un étudiant aux études supérieures; ce manuel est unique du fait qu’il explique et illustre tout le cycle de production d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport de projet d’insertion professionnelle.  Les étudiants-chercheurs qui consultent des articles de recherche trouvent souvent difficile de transposer leurs lectures dans leur propre projet. Ce livre veut donc apporter, à l’aide de près de cent cinquante tableaux, schémas et illustrations, une large gamme de réponses à la question la plus fréquemment posée à un directeur de recherche : avez-vous un exemple à me suggérer? Les doutes, les difficultés et les solutions d’étudiants-chercheurs dirigés par l’auteur viennent enrichir la présentation des options de recherche, d’analyse et d’écriture retenues. Bien que le livre soit prioritairement destiné aux personnes adoptant des approches qualitatives et constructivistes pour étudier des problèmes de gestion originaux et uniques, les chercheurs œuvrant en sciences sociales et humaines, ou même optant pour une démarche plus positiviste, pourront y puiser des conseils précieux pour produire des travaux de qualité. Principalement écrit pour les étudiants, les jeunes professeurs y trouveront aussi un compagnon pour développer leurs habiletés de direction des projets de leurs étudiants et une série d’exemples, puisés dans des mémoires et des thèses, pour répondre aux questions qui leur sont posées.  Alain Noël Alain Noël est professeur titulaire de gestion internationale et de méthodologie de la recherche à HEC Montréal.
À partir de 29,95$
Construire l'avenir : portraits d'entrepreneurs québécois
Construire l’avenir donne la parole à 14 entrepreneurs québécois qui nous racontent leur aventure entrepreneuriale. Au fil de leur histoire, nous comprenons que l’avenir se conjugue au présent et se décline en une somme de petites choses qui, mises bout à bout, font une différence qui ultimement fait toute la différence. Là, il y a les idées et le travail, ici ce sont les amis et les partenaires et plus loin nous retrouvons la détermination et le désir de vivre pleinement une aventure riche en rebondissements. Toutes les histoires décrites dans ce livre sont uniques et portent la signature de leur entrepreneur. Mais au-delà des différences entre les uns et les autres, nous  retrouvons une même passion, un même souffle de liberté, un même désir de profiter pleinement de ce que la vie a de plus beau à offrir. Tous veulent construire leur rêve et ils y arrivent en misant tout à la fois sur la force de leurs analyses et sur la puissance de leurs émotions. Bien sûr, si l’aventure entrepreneuriale a un côté épique qui fait rêver, elle comporte aussi ses embûches et ses défis. Les entrepreneurs qui partagent ici leur histoire ne font d’ailleurs pas mystère des difficultés qu’ils ont eues à surmonter. Comme c’est si souvent le cas, ils ont eu à trouver un financement qui se fait toujours aussi rare, à trouver des partenaires en qui ils pouvaient remettre leur confiance et à se tailler une place dans un monde de plus en plus concurrentiel. Surtout, tous ont eu à relever le plus grand des défis qui soit, à savoir croire en leur idée, se faire confiance et oser passer à l’action. Construire l’avenir est donc un livre inspirant. Il trace un sentier que nombre d’entre nous pourrions emprunter : celui de l’entrepreneuriat. Il suffit de tendre l’oreille aux aventures de ces entrepreneurs, de nous en inspirer et, comme eux, de plonger dans l’action.
À partir de 13,95$
Coopérer dans les entreprises multiculturelles
Le cas d'entreprises montréalaises
Nous vivons de plus en plus dans un monde multiculturel, particulièrement dans les grandes villes du monde. Montréal ne fait pas exception à la règle avec plus de 30 % de la population de l’île de Montréal qui est né à l’étranger, ce qui représente plus de 130 nationalités différentes. Cette réalité participe à rendre les entreprises de plus en plus multiculturelles et à transformer la dynamique sociale et culturelle que nous y retrouvons. Une question vient spontanément à l’esprit : comment toutes ces personnes issues de cultures et de parcours différents arrivent-elles à coopérer au travail, à produire ensemble un bien ou à offrir un service de qualité? Le présent livre présente 15 cas d’entreprises montréalaises pour explorer cette question du fonctionnement des entreprises dans des environnements de travail très multiculturels. Comment des individus de cultures différentes arrivent-ils à travailler ensemble, à coopérer pour atteindre les objectifs de l’entreprise? Ces cas sont précédés de deux chapitres qui permettent de les analyser à l’aide des outils de gestion existants, particulièrement en management interculturel, et d’une meilleure connaissance du contexte montréalais dans lequel ils évoluent. Ils permettent de tirer certaines leçons sur la gestion de telles entreprises dans le contexte montréalais et d’autres, plus générales, sur ce type d’entreprise de plus en plus fréquent dans nos sociétés contemporaines. Jean-Pierre Dupuis est professeur de sociologie et d’anthropologie des organisations à HEC Montréal depuis 1990. Il mène depuis plusieurs années des recherches sur la gestion interculturelle en entreprise à Montréal et sur l’intégration des Français dans l’entreprise québécoise et celle des Québécois dans l’entreprise française. Il a dirigé ou codirigé quatre ouvrages collectifs, dont Le modèle québécois de développement économique en 1995, Sociologie de l’entreprise en 2007 (1re édition en 1998) et Gestion en contexte interculturel en 2008 avec Éduardo Davel et Jean-François Chanlat.
À partir de 19,95$
Devenir une organisation apprenante
Un apprentissage en trois volets : individuel, en équipe et organisationnel
Au cours des trois dernières décennies, les organisations qui ont développé leur capacité à apprendre sont celles qui se distinguent aujourd’hui par leur propension à innover et à faire face efficacement aux turbulences de leur environnement. Cette capacité à apprendre repose sur l’effort concerté des individus, des équipes et de l’organisation tout entière : apprendre n’est pas uniquement une activité qui interpelle chacun des membres de l’organisation, mais également les équipes dont ils font partie ainsi que l’organisation qui met en place les mécanismes qui soutiennent cet apprentissage. L’effet cumulé de ces efforts se traduit par une organisation au sein de laquelle les personnes remettent en question les idées reçues et les équipes collaborent de façon synergique. Le présent ouvrage décrit les concepts théoriques qui sont à la base de l’apprentissage individuel, en équipe et organisationnel, et offre des moyens pratiques pour accroître la capacité des individus, des équipes et des organisations à apprendre. Pierre Lainey (DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C. et CRHA) est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il coordonne le certificat en leadership organisationnel et celui en supervision. Il y enseigne les habiletés politiques, le leadership organisationnel, la psychologie de la décision et la psychologie et le leadership du changement. Après avoir œuvré comme gestionnaire dans des organisations privées et publiques, il a amorcé une carrière comme consultant en développement organisationnel, carrière qu’il poursuit depuis plus de 25 ans. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Canada et aux États-Unis. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les habiletés politiques et la prise de décision. Karine Pelletier (B. Gest.) est étudiante à la Maîtrise ès sciences en gestion spécialisation développement organisationnel à HEC Montréal, où elle a également travaillé en tant que chargée de cours et auxiliaire de recherche. Au cours de ses études, elle a reçu plusieurs distinctions, dont la bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada en 2015. En tant que professionnelle en environnement, elle a travaillé dans des secteurs aussi variés que le privé, le public, le municipal, les organismes à but non lucratif, l’ingénierie et la recherche, et ce, dans différentes provinces canadiennes. Sa grande curiosité intellectuelle l’a poussée à développer ses connaissances dans une panoplie de domaines, telles la gestion, la foresterie urbaine, l’horticulture écologique, la gestion intégrée de l’eau, l’agriculture de même que l’entomologie.
24,95$
Donner le goût d'entreprendre et réussir
L’entrepreneuriat est un incubateur social fertile, qui produit un foisonnement de création d’entreprise. Réussir. De même que la formation pratique d’un pilote d’avion passe nécessairement par un simulateur de vol, ainsi la formation pratique d’un chef d’entreprise devrait nécessairement passer par un simulateur de gestion d’entreprise. Tout le monde, vraiment tout le monde, peut devenir entrepreneur, mais chacun à sa manière. Saras Sarasvathy
À partir de 4,95$
Éléments de base de la gestion de projets
Ce manuel est un outil d’amorçage qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent poursuivre les objectifs spécifiques suivants : Comprendre l’essentiel des notions fondamentales de la gestion de projets et d’intégrer les outils techniques indispensables dans ce domaine pour conduire une appréciation éclairée et intelligente des projets; Présenter la méthodologie de base de la gestion de projets et surtout, comment l’appliquer en développant chez le lecteur les habilités lui permettant de présenter un dossier projet cohérent et convaincant;  Justifier du choix retenu comme critère de sélection de projets pour une meilleure allocation des ressources conduisant à la création de la valeur dans le but de saisir et d’interpréter les résultats obtenus. Cet ouvrage doit pouvoir être utilisé sans investissement en temps trop important, mais avec efficacité car il permet une acquisition facile des connaissances théoriques et pratiques tout en valorisant ses mises en œuvre.  Les lecteurs y trouveront des réponses simples et claires à leurs questionnements, mais aussi d’une certaine manière, un champ de réinterprétation des éléments de base en gestion de projets. Robert Noumen est maître de conférences en sciences de gestion à l’Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité. Docteur de l’Université de Paris-Dauhine, il est responsable des licences professionnelles en management des organisations, option entrepreneuriat, et des métiers de la comptabilité, option révision comptable, à l’université Paris 13.
À partir de 14,95$
Formation à la conception innovante
Ce livre propose un support à la formation à la conception innovante reposant sur les travaux de la chaire Théorie et Méthodes de la Conception Innovante de Mines ParisTech, avec le support du pôle MosaiC d’HEC Montréal. L’enjeu de cette formation est d’amener à maîtriser les modélisations des raisonnements de conception innovante, à mobiliser les formalismes de la théorie C-K et à savoir agir en situation de conception innovante. Conçue en huit grandes séances thématiques, la formation couvre trois axes majeurs : les bases théoriques de la théorie du raisonnement de conception et des régimes de conception, notamment la théorie C-K; le rôle de la connaissance dans les processus de conception; l’organisation de la conception innovante, y compris les techniques d’animation nécessaires au management de collectifs de conception. Chaque séance est l’occasion d’introduire des concepts théoriques nouveaux, de les ancrer dans les travaux de recherche récents et de les illustrer. Des exercices sont proposés pour mettre en application les principes exposés et pour stimuler des échanges et des questionnements. Des ateliers sont l’occasion de mobiliser les acquis dans des contextes réels, avec des éléments de support permettant de mieux cerner les enjeux et les difficultés potentielles des situations de conception innovante. Des synthèses concluent chaque séance pour mettre en valeur les points majeurs à retenir. Marine Agogué est Professeure adjointe en management à HEC Montréal, membre de MosaiC et membre de la chaire de Théorie et Méthodes de la Conception Innovante des Mines. Elle a effectué sa thèse à MINES ParisTech sur les blocages à l’innovation, mobilisant les théories et outils de la conception. Elle est l’auteure de plusieurs articles sur les biais cognitifs en créativité et a co-écrit avec Sophie Hooge un ouvrage d’introduction et de vulgarisation sur la conception innovante : « Introduction à la conception innovante : Éléments théoriques et pratiques de la théorie C-K » (M. Agogué, F. Arnoux, I. Brown, S. Hooge, Presses des Mines). Elle enseigne le management de l’innovation et de la création à HEC Montréal. Sophie Hooge est Professeur assistant en conception et gestion de l’innovation à MINES ParisTech, membre de la chaire de Théorie et Méthodes de la Conception Innovante des Mines et du Cercle de l’Innovation de l’université Paris-Dauphine. Ses recherches portent sur les outils et l’organisation du management de la valeur en situation d’innovation de rupture. Elle est responsable de plusieurs enseignements en conception de MINES ParisTech (Spécialité Ingénierie de la Conception; Enseignement Conception de Produits & Innovation; Formation doctorale Conception, Recherche & Innovation) et dans le master Management des Technologies et de l’Innovation co-habilité avec les universités Paris- Dauphine et Paris-Saclay.
29,95$
Gérer la performance financière de la PME
Le tableau de bord et le budget
Les PME doivent faire preuve de créativité. Leur offre de produits et de services doit être originale et compétitive, ce qui les amène à devoir innover constamment. Elles doivent aussi être efficaces et efficientes sur le plan administratif et disposer pour cela d’outils de gestion simplifiés et peu coûteux, capables d’alimenter leur prise de décision. Cet ouvrage vise précisément à proposer aux dirigeants de PME une version inédite de deux outils de gestion essentiels à la gestion financière de toute entreprise, soit un tableau de bord et un budget. Ces deux outils sont bien connus, mais ils sont souvent mal adaptés au contexte très particulier de prise de décision des PME. Le tableau de bord présenté vise à doter la direction d’une PME d’indicateurs financiers liés à leurs priorités. Le budget est intégré à l’enregistrement des résultats financiers, permettant ainsi une flexibilité inégalée pour ajuster de manière continue les flux de trésorerie aux fluctuations des plans. Reddition de comptes, gestion de la trésorerie et prise de décision ne font qu’un, avec ces outils adaptés au contexte particulier des PME. Hugues Boisvert, Ph.D., FCPA, FCMA, Professeur titulaire de comptabilité, HEC Montréal, Titulaire de la Chaire internationale CPA de recherche en contrôle de gestion
À partir de 7,95$
Gouvernance et financement de l'université
Pour une triple responsabilité: en enseignement et en recherche, économique et sociale
Ce livre propose une réflexion sur la gouvernance et le financement des universités au Québec, basée sur le savoir-faire en contrôle de gestion. Débutant par un constat sur les ressources disponibles et les limites à leur croissance, ce livre explore différentes avenues pour mieux les valoriser. Une réflexion sur la performance des universités est proposée d’entrée de jeu, pour la reconnaissance d’une triple responsabilité, en enseignement et en recherche, économique et sociale. Elle se joue à deux niveaux, au sein du ministère responsable et au sein des universités. Les mécanismes du ministère à revoir sont la politique de financement et les exigences en matière de reddition de comptes. Ceux des universités tiennent au rôle du conseil d’administration, au processus budgétaire, à la structure et aux systèmes de reddition de comptes à l’interne. Ce livre suggère des modifications importantes à ces mécanismes, tant au niveau du ministère qu’au niveau des universités. Ce livre conclut par une critique du rapport du chantier québécois sur le financement des universités. Le rapport tend à s’appuyer sur une définition appauvrie de la performance des universités, négligeant la recherche et leur double responsabilité économique et sociale. Hugues Boisvert, Ph.D., FCPA, FCMA, Professeur titulaire, HEC Montréal Marie-Andrée Caron, Ph. D., FCPA, FCMA, Professeure, ESG-UQÀM
À partir de 5,95$
Gouvernance, qualité de l'information financière et fraude
La gouvernance, la transparence et la lutte contre la fraude sont devenus trois objectifs que se sont fixés de nombreuses entreprises et les législateurs. Pourtant, depuis près de 40 ans, il ne se passe pas une année sans qu’un scandale lié à une fraude comptable, à un conseil d’administration défaillant ou à un auditeur corrompu ne fasse la une de la presse. Cet ouvrage offre aux lecteurs une présentation exhaustive et cohérente des différentes facettes de la gouvernance, de la qualité de l’information financière et de la fraude. La première partie de cet ouvrage a pour objectif de présenter différentes grilles d’analyse permettant aux lecteurs d’évaluer la qualité de la gouvernance et les risques associés à une mauvaise gestion des pouvoirs et des conflits d’intérêts au sein d’une entreprise. Selon un vieil adage, celui qui parle de transparence n’a pas rencontré de comptable de sa vie. La seconde partie de l’ouvrage est consacrée à la qualité de l’information financière et a pour objectif d’apprendre à savoir lire et interpréter les résultats publiés. La fraude est par essence liée à l’économie. Déjà, dans la mythologie romaine, le dieu du commerce,Mercure, était également le dieu des voleurs. La troisième partie de l’ouvrage est consacrée à la lutte contre la fraude. Elle explique les différentes techniques de fraude et fournit les outils pour détecter les fraudeurs. Différentes études de cas permettent de mettre en pratique l’ensemble des concepts et outils présentés dans l’ouvrage. Julien Le Maux, Ph. D., M. Sc., CFE, Adm.A.,Il est professeur agrégé à HEC Montréal. Il enseigne la gouvernance, la lutte contre la fraude et l’évaluation d’entreprise. Auteur de nombreux articles publiés dans des revues professionnelles et académiques, il intervient comme consultant et siège à différents conseils d’administration.
À partir de 34,95$
Intrapreneuriat : s'initier aux pratiques innovantes
De nos jours, les gens ne veulent plus occuper un emploi où ils accompliraient des tâches de façon répétitive. Nombreux sont ceux qui souhaitent agir de façon créative et innovante. Comme le monde change rapidement, il importe aux entreprises de continuer à se transformer si elles veulent demeurer dans la course. C’est pourquoi les candidats recherchés par les organisations doivent de plus en plus faire preuve d’attributs créatifs qui puissent leur permettre d’apporter des innovations à l’entreprise, de trouver des solutions avant-gardistes aux défis rencontrés, de contribuer au renouvellement des produits, des services et des façons de faire.  Ces employés qui introduisent des innovations aident les organisations à se réinventer. On appelle ces gens des intrapreneurs. Ils accomplissent leur tâche comme s’ils étaient des entrepreneurs travaillant à leur propre compte et mettant en place des approches, activités, façons de faire et des modèles d’affaires imaginatifs. En Occident, le nombre de grandes entreprises qui mentionnent explicitement des critères d’innovation, de créativité et d’intrapreneuriat dans leurs textes de recrutement augmente chaque année depuis au moins une décennie. Ce livre se situe dans le prolongement de réflexions et de travaux des auteurs sur cette thématique. À ce jour, aucune publication n’a abordé le sujet de façon à la fois aussi pratique et aussi conceptuelle. Il regroupe une diversité d’études de cas suivies d’une synthèse de l’état des connaissances sur l’intrapreneuriat et l’entrepreneuriat organisationnel.  Un livre qui offre un canevas de réflexion pour maintenir un modèle mental à la fois éveillé, apprenant, créatif et innovant. Louis Jacques Filion, M.A., M.B.A., Ph.D., est professeur et titulaire de la Chaire d’entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier à HEC Montréal. Il possède une expérience diversifiée de l’entrepreneuriat, de l’intrapreneuriat et de la pratique de la gestion innovante des grandes organisations et des PME. Mircea-Gabriel Chirita, Ph. D., est le directeur de l’Observatoire de recherche au sein de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale–HEC Montréal. Ses recherches portent principalement sur les modèles d’émergence des intentions entrepreneuriales, sur l’innovation par les modèles d’affaires et sur les équipes entrepreneuriales.
À partir de 19,95$
Introduction socio-historique au Québec économique, politique et...
Le présent outil pédagogique est conçu à l’intention d’étudiants étrangers présumés n’avoir aucune connaissance préalable du Québec. Il présente son territoire et ses caractéristiques, sa situation démographique, ses institutions, les principaux jalons de son évolution historique et les grands enjeux économiques, politiques, sociaux, culturels et environnementaux auxquels il est confronté. Cet outil tient donc lieu de manuel pédagogique en l’absence, sur le marché, d’un ouvrage unique couvrant les thèmes très variés du cours, mais en évitant la lourdeur fréquente de ce type d’ouvrages. Il devrait aussi faciliter la prise de notes par les étudiants en mettant l’emphase sur les points les plus importants. Idéalement, les étudiants devraient, avant une séance de cours, lire le module correspondant à celle-ci, puis le relire de nouveau après elle, à la lumière de leurs notes et des échanges en classe. Joseph Facal, Ph.D., est professeur à HEC Montréal
29,95$
Kinno 360™
Libérer le génie profitable
Le processus de création est souvent considéré comme un moment instantané de grande inspiration : un éclair de génie. Mais avec la routine du quotidien et le rythme frénétique du travail, avouons que les éclairs de génie sont plutôt rares! Nous avons donc besoin de plus pour préparer l’intuition. Pour développer des idées de produits ou de services innovants et performants, il faut une approche systématique ainsi qu’un processus discipliné qui accompagnent les participants, pour les aider à générer d’eux-mêmes leurs propres solutions aux objectifs de l’organisation. Oui, la génération d’idées fantastiques est possible, pourvu que l’équipe possède une méthodologie, un enchaînement robuste des étapes pour y arriver et des conseils d’animation qui permettent au groupe de parvenir à l’objectif rapidement et sûrement. Plusieurs organisations ont d’ailleurs opté pour faire l’exercice quelques fois par année afin de bâtir un inventaire permanent d’idées concrètes, prêtes à démarrer : on passe ainsi à un mode de création proactif. Le livre présente plus de 25 ans d’exercices concrets auprès de divers milieux : la méthodologie est universelle. Ce sera la pratique et les routines d’entraînement de créativité qui feront de vos équipes, des génies libérés.
À partir de 19,95$
La créativité à l'oeuvre - Entretien avec Jacques Reverdy
Dans ce long entretien avec Jacques Reverdy, artiste peintre-plasticien, il est question des influences culturelles et des rencontres qui façonnent la trajectoire d’un créateur, de l’impérieuse exigence de l’activité créative, de l’intimité du peintre au travail et de la minutieuse élaboration de l’œuvre. Il y est également question de rigueur et de démarche paradoxale, de hasard et de nécessité : c’est le « faire » qui révèle au peintre ce qu’il cherche. On y découvre que la créativité, au sens ici de l’aptitude à la création, engage une tension existentielle, un acte d’expression et de transformation, un travail de recherche et d’exécution dans le vertige fait d’échecs et de réussites du flux créatif, la mise en œuvre d’une pensée divergente, la surprise de l’inattendu et le caractère unificateur d’une pratique artisanale à la fois physique et psychique. J.R. livre ainsi comment sa recherche relève d’une complexe alchimie entre une formation universitaire, une activité professorale s’exerçant dans le domaine artistique et un rapport au monde au travers de l’actualité, de la musique, du voyage et d’une vie familiale. Ce texte invite donc à puiser dans un témoignage réflexif des éléments de compréhension de l’activité créative à l’heure où le management des idées pose question. La créativité, en effet, tend à devenir le socle fondateur et salutaire de l’évolution des sociétés humaines : des personnes, des classes sociales, des organisations, des entreprises, des industries, des villes, des sociétés sont dites créatives. La créativité est consacrée par l’urgence du développement économique et territorial comme un outil incontournable. Mais de quoi parle-t-on ? En quoi consiste la créativité ainsi happée par la mode managériale ? La créativité ne doit pas être réduite à un seul instrument de production d’idées. Si, au contraire, on envisage le management dans une perspective humaine et ancrée localement, alors il convient de s’interroger sur la nature et le lieu de la créativité au fondement même de l’agir humain. En quoi une réflexion sur une démarche créative « vivante » peut-elle dégager par glissement des enseignements, des outils, des pratiques susceptibles de nous aider en Sciences de Gestion à penser un management différent ? C’est avec ce questionnement en tête que nous avons voulu interroger la pratique de recherche-création d’un artiste qui se dit d’abord travailleur-artisan.
À partir de 4,95$
À partir de 9,95$
La croix comptable : outil d'apprentissage de la comptabilité
Le concept de la croix comptable a été développé dans le cadre d’études supérieures en pédagogie. Il a été conçu dans le but de développer les compétences en comptabilité, et ce, peu importe l’orientation principale de l’apprenant. Il peut donc être utilisé en Techniques administratives pour les étudiants des programmes en Gestion de commerces et Assurances et services financiers ou en Techniques de comptabilité et de gestion, mais peut tout aussi bien être utilisé dans des programmes où la comptabilité représente un apprentissage secondaire. Dans le réseau collégial nous faisons référence aux cours appelés « cours de service ».La croix comptable a été inspirée de grands principes pédagogiques comme les styles d’apprenants, les intelligences multiples, la psychologie cognitive et la didactique des disciplines. Elle permet de rendre plus accessible et plus significatif l’apprentissage de la comptabilité. Lorsqu’utilisée pour introduire les bases de la comptabilité, elle permet de favoriser l’intégration des apprentissages et d’améliorer le niveau de compétence des apprenants. Une fois les fondements de la comptabilité intégrés, les enseignants pourront déployer leurs stratégies personnelles afin de compléter le développement des apprentissages, mais l’utilisation de la croix comptable en guise de référence demeurera un outil de rappel important de la logique comptable. Elle remplacera avantageusement le concept du « Compte en T ».Outre quelques références théoriques incontournables, cet ouvrage est principalement constitué des deux simulations comptables par lesquelles les concepts de comptabilité seront progressivement introduits. Afin de favoriser l’intégration des apprentissages, des termes et expressions d’usage courant ont été utilisés au début de chacune des deux simulations. Les termes et expressions officiels comptables sont introduits progressivement. Les deux simulations permettent aux enseignants soit d’alterner le contexte d’apprentissage, soit de choisir le contexte qui semble le mieux adapté à la clientèle de sa classe. Puisque la progression des apprentissages est similaire dans les deux situations, les simulations peuvent même aussi être utilisées simultanément.Afin de permettre aux apprenants de vivre une expérience complète d’apprentissage, notons que les simulations peuvent être expérimentées en équipe en utilisant une planchette de jeu et de jetons. Une belle façon d’exploiter les pouvoirs de l’apprentissage par les pairs. Après une carrière d’une dizaine d’années dans l’entreprise privée à titre de comptable ou de contrôleur financier, Réal Petitclerc a réorienté sa carrière en enseignement. Toujours dans le secteur privé, il s’est spécialisé dans la formation de logiciels comptables. Depuis 1989, il enseigne au Cégep Limoilou, où il se spécialise principalement dans les cours à caractère comptable ou financier. M. Petitclerc est connu dans le milieu collégial par son implication depuis 2003 au sein de l’exécutif de l’APPAC (Association professionnelle des professeurs et des professeures d’administration au collégial) où il en fut le président de 2006 à 2017. Il a aussi publié des ouvrages en comptabilité et en finance ainsi que trois simulations comptables. Ces dernières ont toutes été primées au concours du Prix du ministre de l’Enseignement supérieur.
À partir de 14,95$
La fiscalité à l'examen commun des CPA, 20e édition
À sa 20e édition, ce volume poursuit son objectif d’aider les candidats CPA en continuant de présenter la synthèse des notions fiscales à maîtriser pour bien se préparer à l’EFC. Le texte court et direct permettra à l’étudiant d’identifier rapidement les éléments qu’il maîtrise déjà et ceux qui lui demanderont encore un peu d’approfondissement. À cette fin, la présentation aérée et les marges larges permettent à l’étudiant de compléter les éléments d’information fournis lui permettant ainsi de s’approprier le contenu du volume afin qu’il devienne « sa » propre synthèse personnelle, « son » outil de travail. Depuis sa parution, au moment de l’implantation des programmes de DESS en sciences comptables au Québec, ce volume a introduit le concept original de présenter l’information en fonction des niveaux de maîtrise associé à chacune des notions fiscales à connaître pour l’examen professionnel. Ainsi, d’un coup d’œil rapide, l’étudiant connaît les attentes de l’EFC. Les références aux niveau A, B ou C représentent donc une information précieuse autant pour l’étudiant devant maîtriser l’information au niveau des modules communs de la Grille des compétences CPA que pour celui visant à se présenter au rôle fiscal du jour 2 de l’EFC. Même depuis l’introduction de l’EFC, les références aux niveaux de profondeur prévus à l’EFU (l’évaluation finale uniforme des CA) ont été conservées puisqu’elles permettent aux étudiants et aux enseignants de faire un parallèle intéressant entre les attentes prévues dans les deux examens. De plus, le volume fournit la recension de nombreuses questions d’anciens d’EFC et d’EFU dans lesquelles les divers thèmes traités ont été questionnés. Un coup d’œil rapide à ces listes de questions permet à l’étudiant d’identifier les thèmes les plus souvent testés, lui indiquant ainsi l’importance à accorder à la maîtrise du concept fiscal en cause. Finalement, les annexes fournissent de nombreuses références croisées qui seront des plus utiles à l’étudiant.
À partir de 14,95$
La fiscalité à l'examen final commun des CPA, 19e édition
À sa 19e édition, ce volume poursuit son objectif d’aider les candidats CPA en continuant de présenter la synthèse des notions fiscales à maîtriser pour bien se préparer à l’EFC. Le texte court et direct permettra à l’étudiant d’identifier rapidement les éléments qu’il maîtrise déjà et ceux qui lui demanderont encore un peu d’approfondissement. À cette fin, les marges larges permettent à l’étudiant de compléter les éléments d’information fournis lui permettant ainsi de s’approprier le contenu du volume afin qu’il devienne « sa» propre synthèse personnelle, « son » outil de travail.Depuis sa parution, au moment de l’implantation des programmes de DESS en sciences comptables au Québec, ce volume a introduit le concept original de présenter l’information en fonction des niveaux de maîtrise associé à chacune des notions fiscales. Ainsi,d’un coup d’oeil rapide, l’étudiant connaît les attentes de l’examen auquel il se prépare.Les références aux niveau A, B ou C représentent donc une information précieuse autant pour l’étudiant devant maîtriser l’information au niveau des modules communs de la Grille des compétences CPA que pour celui visant à se présenter au rôle fiscal du jour 2 del’EFC. Même depuis l’introduction de l’EFC, les références aux niveaux de profondeur prévus à l’EFU (l’évaluation finale uniforme des CA) ont été conservées puisqu’elles permettent aux étudiants et aux enseignants de faire un parallèle intéressant entre les attentes prévues dans les deux examens.De plus, le volume fournit la recension de nombreuses questions d’anciens d’EFC et d’EFU dans lesquelles les divers thèmes traités ont été questionnés. Un coup d’oeil rapide à ces listes de questions permet à l’étudiant d’identifier les thèmes les plus souvent testés, lui indiquant ainsi l’importance à accorder à la maîtrise du concept fiscal en cause. Finalement,les annexes fournissent de nombreuses références croisées qui seront des plus utiles à l’étudiant.
À partir de 14,95$
La gestion des opérations et de la logistique
Méthodes et principes fondamentaux
La gestion des opérations et de la logistique est au cœur du fonctionnement de toutes les organisations, qu’elles soient industrielles ou de services, privées ou publiques, multinationales ou PME. Tout gestionnaire et tout diplômé universitaire en gestion doit donc en maîtriser les concepts fondamentaux et être en mesure de choisir et d’utiliser les méthodes dont il aura besoin tout au long de sa carrière. L’objectif de cet ouvrage est de présenter les connaissances essentielles en gestion des opérations et de la logistique, et de les expliquer avec suffisamment de profondeur pour qu’on puisse les mettre en oeuvre. Le livre se tient délibérément à l’écart des approches à la mode, d’une part parce qu’elles seront rapidement dépassées, d’autre part parce qu’elles s’appuient toutes sur un même ensemble de principes qui, lui, résiste à l’épreuve du temps et peut être adapté à une foule de contextes différents. Ce sont ces fondements qui sont mis en évidence : le bon gestionnaire est comme le cuisinier qui maîtrise les bases de son métier et peut ensuite réaliser n’importe quelle recette. Finalement, bien que le livre fasse une part importante aux outils quantitatifs essentiels à la conception des systèmes opérationnels et au pilotage des activités logistiques, ces outils sont toujours subordonnés aux décisions de gestion qu’ils viennent appuyer. Le thème central qui ressort de tous les chapitres est celui de la nécessité des arbitrages. En effet, il y a rarement, en gestion des opérations et de la logistique, une voie toute tracée; tous les choix à faire entraînent des compromis et des renoncements, si bien que cet ouvrage aurait pu être sous-titré l’art de l’arbitrage. Hélène Giroux est professeure titulaire au Département de la gestion des opérations et de la logistique de HEC Montréal. Elledétient un MBA (HEC Montréal) et un Ph.D. en communication organisationnelle (Université de Montréal) et est l’auteur deplusieurs articles de recherche et de vulgarisation sur le phénomène des modes en gestion, la gestion de la qualité et la pédagogie appliquée à la gestion des opérations. Elle a également co-réalisé une série de vidéos sur la gestion des opérationset les entreprises de services. En 25 années d’enseignement, elle a touché à tous les aspects de la gestion des opérations etest maintenant spécialisée dans l’enseignement des opérations de service. Elle est récipiendaire du Prix pour l’excellence en pédagogie décerné à un professeur agrégé, titulaire ou invité avec perspective de carrière (HEC Montréal, 2009) et de la Bourse en enseignement du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (Gouvernement du Québec, 2008-2014). Claire Poitras est maître d’enseignement au Département de la gestion des opérations et de la logistique de HEC Montréal. En plus d’avoir oeuvré dans le milieu des affaires, elle possède plusieurs années d’expérience d’enseignement au programme de Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A.). Véronique Poirier est maître d’enseignement au Département de la gestion des opérations et de la logistique de HEC Montréal. En plus d’avoir oeuvré dans le milieu des affaires, elle possède plusieurs années d’expérience d’enseignement au programme de Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A.).
39,95$
La gestion du changement : entre temps et pouvoir
Cet ouvrage a deux visées : contribuer à une compréhension collective de la gestion du changement organisationnel et fournir des pistes concrètes d’action managériale. Le discours habituel porte principalement sur une gestion rationnelle du changement et traite peu de la subjectivité des acteurs dans l’organisation. Cette vision, centrée sur la rationalisation, mérite d’accorder plus de place aux personnes, à leurs temporalités et à leur propre pouvoir de changer. Le temps n’est-il pas lui-même changement? Et pourquoi le changement organisationnel est-il objet de convoitise, entraînant des jeux politiques qui dépassent la simple gestion? Changer signifie : créer des espaces, dynamiser le pouvoir, le remettre en action et le redistribuer. Faut-il, pour autant, placer l’individu comme sujet du changement? L’affirmation du sujet n’est pas synonyme d’un refus d’obtempérer : elle traduit plutôt la volonté d’être soi-même et d’être responsable de sa propre vie dans le respect des périmètres collectifs. Parce qu’on m’interpelle comme personne, parce qu’on fait appel à mon intelligence, je consens au changement de manière éclairée et raisonnable. Le fait de prendre conscience des phénomènes du temps et du pouvoir dans l’action et de les mobiliser pour une gestion démocratique du changement, offre des leviers de coordination et de concertation inédits, mais non sans implications pour les gestionnaires. Sur la base de notre expérience, la partie théorique de cet ouvrage est complétée par un examen des principes managériaux nécessaires à une approche démocratique du changement, au bénéfice des gestionnaires désireux de mettre ces idées en place dans leur organisation.
À partir de 5,95$
La gestion réinventée
L'avenir est entre vos mains
Notre monde est en changement. L’évolution sociale, technologique, économique et environnementale bouscule les façons de faire et de penser. Afin de s’adapter à cette réalité, les organisations multiplient les initiatives d’amélioration continue. On ne compte plus les normes et les approches de gestion mises de l’avant pour augmenter la qualité des produits et des services, le bien-être et la sécurité des personnes ainsi que la croissance et la performance des organisations. Pensons notamment au Lean management, à la gestion intégrée des risques, à la responsabilité sociale ou encore au système de management de la qualité de type ISO 9001. L’expérience démontre que le succès de ces normes et de ces approches de gestion ne passe pas uniquement par la mise en œuvre de divers processus et outils. Ces dernières commandent de nouvelles façons de percevoir, de penser et d’exercer la gestion. En d’autres termes, en adoptant ces normes et ces approches, les gestionnaires s’engagent, qu’ils en soient conscients ou non, dans un long processus de transformation de leur culture de gestion.  Mais qu’en est-il exactement de ce changement de culture de gestion? Comporte-t-il certains éléments distinctifs? Quels en sont les principaux enjeux? Comment en soutenir l’appropriation? Ce livre apporte quelques éléments de réponses à ces questions et fait la lumière sur ce changement complexe et hautement stratégique. Il a pour objectif d’accompagner les gestionnaires de tous les niveaux hiérarchiques et secteurs d’activité, publics ou privés, dans un processus de réflexion leur permettant d’en estimer la pertinence et la faisabilité au sein de leur organisation. Il propose différentes pistes d’action et une démarche pour y arriver. MAP, CRHA, est entrepreneure et consultante, spécialisée en développement organisationnel et des personnes. C’est avec passion et humilité qu’elle accompagne des gestionnaires de tous les niveaux hiérarchiques et de différents secteurs d’activité depuis plus de vingt ans. Elle se distingue par sa capacité à gérer des projets innovants et d’envergure faisant appel à la mobilisation et à l’intelligence collective. Elle est psychosociologue de la communication et détient une maîtrise en administration publique. Elle est membre de l’ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) et de l’association québécoise de codéveloppement professionnel (AQCP). Elle est fondatrice de La gestion réinventée.
À partir de 9,95$
La gestion stratégique des organisations artistiques
Comme toutes les organisations, les organisations culturelles et artistiques (OCA) doivent prendre des décisions stratégiques afin de faire face aux enjeux de leur secteur. Maîtriser des schémas de pensée stratégique devient alors essentiel pour le gestionnaire d’OCA en vue de décider de façon la plus informée possible. Avoir une pensée stratégique ne veut pas dire que le gestionnaire doit être uniquement ancré dans une rationalité qui lui interdit d’écouter son intuition. Ce gestionnaire, bien souvent artiste, est d’ailleurs plus enclin à suivre son intuition que des modèles théoriques qui ne donnent qu’une vue partielle de la réalité. L’ambition de ce livre est de faire réfléchir le gestionnaire d’OCA sur l’exercice d’une pensée stratégique. Tel l’artiste qui doit maîtriser la technique de son art pour alors interpréter de façon à émouvoir son auditoire, le gestionnaire d’OCA soit maîtriser les techniques de la pensée stratégique pour qu’il ou elle se sente à l’aise face à ses décisions tout en ayant un grand niveau de confiance en elles. Cette rationalité s’allie alors à son intuition pour ne faire plus qu’une façon de penser. Cela peut notamment s’acquérir ou se renforcer par la pratique répétée d’appliquer les outils stratégiques présentés dans cet ouvrage. Comprendre son organisation au sein de son environnement en termes concurrentiels, par rapport aux attentes de ses parties prenantes, en sachant évaluer les ressources et compétences de son organisation, tout en mettant en place la gouvernance la plus adéquate sont des étapes essentielles d’une démarche stratégique permettant de gérer en sachant mieux appréhender le futur. Les décisions stratégiques seront alors plus à même d’assurer la pérennité de l’OCA au cours du temps.  Les auteurs ont eu le souci de faciliter la réflexion sur le diagnostic stratégique d’une organisation culturelle et artistique, notamment par la compréhension des contextes interne et externe. Les enjeux de gouvernance et de parties prenantes sont notamment pris en compte. Cet ouvrage aidera les praticiens à : mieux comprendre la contribution des outils d’analyse au management stratégique; effectuer un diagnostic stratégique; prendre des décisions stratégiques qui soient cohérentes avec le diagnostic; s’assurer du succès de la mise en œuvre de leurs décisions. Serge Poisson-de Haro, Ph.D., M.B.A., est professeur à HEC Montréal depuis 2006. Ses intérêts de recherche et d’enseignement se centrent sur le domaine de la stratégie. Il a siégé sur les conseils d’administration du Canadian Opera Company et de la fondation Dare Arts for Children. Il publie régulièrement dans l’International Journal of Arts Management et est un conférencier régulier à la conférence de l’association internationale du management des arts et de la culture. Il a écrit de nombreux cas pédagogiques sur des institutions du milieu des arts. Sylvain Menot, ingénieur de formation, a obtenu son MBA à HEC Montréal en septembre 2008 avec la mention d’Excellence. Un de ses centres d’intérêt est la gestion stratégique des organisations. Il a co-écrit deux cas sur les enjeux stratégiques d’organisations artistiques qui ont été publiés dans la Revue internationale de cas en gestion. Il détient plusieurs années d’expérience en tant que Project Manager, actuellement en poste chez le leader mondial des Contract Research Organisations pour l’industrie pharmaceutique.
À partir de 29,95$
La gouvernance : une synthèse
Les entreprises exercent une influence considérable sur les sociétés au sein desquelles elles sont implantées. Mais comment sont-elles gouvernées? Depuis la publication de The Modern Corporation and Private Property en 1932, le débat entourant la gouvernance porte sur l’exercice du pouvoir, mais aucun consensus n’a émergé depuis en réponse à deux questions essentielles. Qui détient le pouvoir ultime de décision au sein de l’entreprise? Et quels intérêts l’entreprise sert-elle? Ouvrage précurseur, voire polémique, The Modern Corporation and Private Property demeure avant tout un ouvrage portant sur l’exercice du pouvoir et sa réglementation. Pour Berle et Means, le problème de la séparation de la propriété et du contrôle de l’entreprise en est un de gouvernance économique. L’exercice responsable du pouvoir nécessite une réglementation de ce pouvoir en vue d’une considération des intérêts de l’ensemble de la communauté dans la conduite des affaires de l’entreprise. Ces considérations politiques ont trop souvent été négligées en faveur d’une simplification du débat prônée par le mouvement ‘Law and Economics’. Il demeure toutefois impossible de définir comment le pouvoir est exercé au sein de l’entreprise sans avoir déterminé au préalable quels intérêts doit servir l’entreprise. Une détermination qui ne peut être faite qu’au regard d’un contexte à la fois historique, politique et social, lequel influence le développement des lois et des institutions économiques. D’où la nécessité d’une réunion de l’économique et du social. Marc Girard a occupé plusieurs postes à la haute direction dans le secteur des finances au sein de grandes entreprises canadiennes. Depuis 2002, il agit à titre de chef de la direction financière auprès de sociétés publiques inscrites à la cote de la Bourse de Toronto. Titulaire d’une maîtrise ès sciences (M. Sc.) de HEC Montréal et d’une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de l’Université McGill, il est comptable agréé (CA) et analyste financier agréé (CFA).
À partir de 8,95$
La modernité
Les Temps présents sont à la modernité. Mais de quelle modernité s’agit-il? Est-ce encore et toujours le règne de la modernité idéelle, celle qui émergea jadis et naguère au Siècle des Lumières en opposition à la société traditionnelle et qui nous promettait un futur radieux? N’est-ce pas plutôt une postmodernité qui domine l’espace social? En effet, le narcissisme ambiant, l’excès de consommation, la quête effrénée de plaisirs aussi futiles qu’éphémères et un certain vide existentiel ne sont-ils pas des indices, parmi bien d’autres, qui indiqueraient que nous vivons une ère de postmodernité? Mais peut-être que les Temps présents n’en sont déjà plus à l’ère de la postmodernité, mais se cadenceraient plutôt au rythme effréné d’une hypermodernité qui redéfinirait radicalement tout l’espace social? Avec la modernité pour toile de fond, ce livre explore différents mondes sociaux qui, tous, éclairent les Temps présents. Au terme du livre, les Temps présents ressortent comme étant profondément métissés par l’ensemble des mondes sociaux desquels ils émergent. Ph. D., professeur titulaire de management, HEC Montréal  
À partir de 8,95$
L'analytique et son impact sur notre vie
Aujourd’hui, l’analytique est sur toutes les lèvres. La popularité de ce terme reflète une prise de conscience quant au potentiel de la méthodologie qu’il recouvre, dans une perspective d’amélioration des divers aspects de notre vie. Avec le présent ouvrage, nous portons un éclairage sur le potentiel de l’analytique en mettant l’accent sur comment faire bien, comment faire mieux, et comment faire le mieux possible. Pour des gestionnaires industriels et commerciaux, faire bien ou mieux pourrait signifier fabriquer un produit ou mettre au point un service de grande qualité; et le livrer au bon client, au moment requis, et à un coût compétitif. Pour des gestionnaires institutionnels, il s’agira peut-être de fournir aux législateurs les données et analyses nécessaires à la rédaction de lois censées réguler la vie en société dans le sens du bien commun. Concrètement, une compagnie aérienne peut se demander comment utiliser ses ressources – en personnel et en savoir-faire, en moyens matériels et financiers – pour remplir sa mission le mieux possible. Elle devra viser à satisfaire pleinement sa clientèle tout en s’efforçant de rencontrer les objectifs de rentabilité fixés par son conseil d’administration, et ce, dans le respect des contraintes légales et réglementaires auxquelles est soumise son industrie et en se pliant à une saine gestion de ses ressources humaines et de ses relations de travail. La direction d’un hôpital se doit de faire un suivi continu de son fonctionnement, et de rectifier le tir quand c’est nécessaire, pour s’assurer de respecter les cibles de qualité de service fixées par le ministère de la Santé. La gestion nationale des transplantations d’organes; le redécoupage périodique de la carte électorale; une gestion responsable de l’énergie, de l’eau, de l’air que nous respirons, de la forêt et des surfaces cultivables; les procédures à mettre en place pour protéger la population contre les catastrophes naturelles… Voilà des questions de la plus haute importance à propos desquelles des règlements doivent être élaborés ou mis en œuvre, avec une exigence de transparence et d’obtention de résultats. Même si le matériel de cet ouvrage a été développé dans le cadre d’un cours de MBA pour cadres, il s’adresse aux étudiants universitaires de tous les niveaux et à toute personne désireuse de voir l’analytique en action, c’est-à-dire de comprendre comment les problèmes d’optimisation se traduisent en modèles, et ceux-ci en solutions. Jean-Marie Bourjolly a étudié à l’université Toulouse III – Paul Sabatier à Toulouse, à l’Université de Montréal et à l’Université de Waterloo, en Ontario, où il a obtenu un doctorat en optimisation combinatoire. Il est professeur titulaire de logistique à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur l’optimisation combinatoire et ses applications. Il est corécipiendaire, pour l’année 2001, du premier prix de la Société canadienne de recherche opérationnelle pour ses travaux en télécommunications.
À partir de 33,96$
La pratique du modèle d'affaires
Le BM (Business Model, ou Modèle d’Affaires) a-t-il vocation à changer le monde des stratèges à l’image des figures et des représentations devenues emblématiques du champ de la stratégie dont la revue Harvard Business Review fit l’inventaire dans son édition de décembre 2011 pour initier les célébrations de son 90e anniversaire ? Comment interpréter la popularité du modèle d’affaires ? Reflète-t-elle un besoin de faire une synthèse devant la multitude et la diversité des outils de la stratégie ? Nous nous sommes réunis en 2011 autour d’un premier tour de table à l’AIMS à Nantes sur le thème de « ce qu’est » le BM. Que savons-vous de « ce que fait » le BM ? Nous avions convenu, en nous quittant à Nantes, qu’un autre tour de table sur le modèle d’affaires s’imposait pour aborder cette fois le BM en pratique, en situation, en contexte d’utilisation. Que nous apprend l’utilisation de l’outil du BM ? Par les praticiens ? Les étudiants ? Que nous enseigne et comment s’enseigne le BM ? Et quels regards critiques porter sur cet outil et son enseignement ? Voici le deuxième opus de notre série d’ateliers sur le concept du BM. Ses pages rapportent l’intégralité des propos tenus le 5 juin dernier, lors de notre tour de table AIMS à Lille sur le thème de « La pratique du BM ».
À partir de 4,95$
La relève entrepreneuriale
Le parcours de vingt repreneurs
Si la création d’entreprise est de plus en plus médiatisée, la reprise d’entreprise demeure encore un peu dans l’ombre, ou encore souvent abordée sous l’angle de celui qui vend son entreprise. Pourtant, afin d’assurer la pérennité des entreprises existantes, il faudra de la relève. C’est dans ce contexte que les auteurs, deux chercheurs de la Chaire en entrepreneuriat et innovation de l’Université Laval, en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, ont entrepris de réaliser une étude portant sur des jeunes de la génération X et Y qui ont opté pour la reprise d’entreprise. Ils livrent dans ces pages les résultats de leur démarche.   « La relève entrepreneuriale : le parcours de vingt repreneurs » est un ouvrage pratique, offrant des exemples concrets de reprise d’entreprises. Vingt cas de jeunes âgés entre 20 et 46 ans ayant choisi de reprendre une entreprise, qu’elle soit familiale ou non, y sont présentés. À travers leur histoire, il est possible de mieux comprendre les défis et enjeux que présente la reprise d’entreprise. Pour chacun des cas, les acteurs, le processus ainsi que des faits saillants et observations sont discutés. Des questions de réflexions sont également proposées à la fin de chaque cas, en lien avec les problématiques et défis spécifiques de ces derniers. Les lecteurs pourront constater que le parcours traversé par ces jeunes n’est pas toujours simple. C’est pourquoi, à l’issue de la présentation des vingt cas, des pistes d’action sont explorées dans le but de faciliter le parcours de ces repreneurs et ainsi favoriser l’accès à la reprise d’entreprise. Maripier Tremblay, DBA, Professeure agrégée, Titulaire de la Chaire en entrepreneuriat et innovation, Université Laval Yvon Gasse, Ph. D., Professeur émérite, Université Laval
À partir de 14,95$
La responsabilisation par la délégation
Ce guide sur la responsabilisation par la délégation a été déve-loppé pour servir de fondement aux discussions lors de séances de formations professionnelles et n’a d’autre prétention que d’être un outil de formation pédagogique au service d’une réflexion soucieuse des réalités pratiques vécues dans les organisations d’aujourd’hui. Le guide prend la forme d’un ensemble de fiches synthèses qui demandent au lecteur de constamment formuler des diagnostics sur la qualité des efforts de responsabilisation par la délégation qu’il déploie au sein de son groupe. Le lecteur peut ainsi mieux connaître ses styles de gestion et de délégation, ainsi que ses attitudes à l’égard de l’être humain. Il est aussi appelé à tracer le profil de ses capacités à déléguer ainsi que celles de ses collaborateurs et de son entreprise.  Le guide propose de nombreux questionnaires individuels, des exercices pratiques, des descriptions de situations de gestion et de décision, qui visent à aider chaque lecteur à établir son portefeuille de compétences sur le plan de la responsabilisation et de la délégation. Ces exercices individuels sont suivis de brefs exposés théoriques qui visent à clarifier les concepts qui lui permettront d’améliorer ses habiletés à mieux déléguer, grâce à un diagnostic plus exact de ses façons de déléguer, de ses comportements avant et au moment de la délégation. Ces exercices et ces exposés variés l’aideront également à réviser et à perfectionner ses connaissances, ses techniques et ses façons de faire ainsi que ses façons d’être lorsqu’il décidera de responsabiliser davantage ses collaborateurs. Marcel Côté est professeur honoraire à HEC Montréal
À partir de 9,95$
La soupe de poisson
Initiation à la gestion des entreprises par les contes et les métaphores
De façon talentueuse et originale, Brahim Allali parvient ici à captiver son lecteur, qu’il soit professeur, étudiant ou entrepreneur. Nous suivons avec délectation ce récit allégorique dans lequel le héros, Sami, doit surmonter les épreuves générées par la reprise de l’entreprise familiale. Avec le soutien du vieil homme que tous nomment Radi, le jeune adulte parvient à relever les défis du management de la PME tout en devenant acteur de son propre avenir personnel et professionnel. « Brahim Allali, dans un style de contes des Mille et Une Nuits, nous entraîne sur les traces d'un jeune dirigeant confronté aux aléas de la gestion d'une PME. Ses analogies permettent à mes étudiants de se poser les bonnes questions plutôt que d'apprendre les réponses à certaines problématiques de la croissance et de l'évolution d'une entreprise. »  Claude Ananou Maître d’enseignement, HEC Montréal « J'ai vraiment aimé cette histoire. Je n'en revenais pas que l'auteur puisse intégrer aussi bien la matière avec la pratique. C'est très bien fait et très pertinent de nous avoir fait lire cette histoire. On retient beaucoup mieux l'information de cette manière! » James McNamara Étudiant en comptabilité Brahim Allali est titulaire d’un Ph. D. en administration, il est également consultant en gestion et développement international des PME auprès de nombreuses organisations nationales et internationales.
À partir de 14,95$
La transdisciplinarité et l’opérationnalisation des connaissance...
La recherche transdisciplinaire peut prendre plusieurs formes et s’inviter à l’insu du chercheur. Mais depuis les années soixante-dix, dans la foulée d’un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), plusieurs recherches s’inscrivent à son enseigne de manière explicite. Ce livre s’intéresse aux enjeux épistémologiques, méthodologiques et organisationnels de ce type de recherche. Si la transdisciplinarité n’est pas toujours associée à la présence d’acteurs non académiques pour la coconstruction de savoirs, la présence de plusieurs disciplines est largement reconnue. Aussi, les concepts de multi-inter-pluri-circumdisciplinarité sont utilisés de manière interchangeable. Des enjeux de reconnaissance institutionnelle et de modalités d’interaction (temporelle et spatiale) se posent à la fois pour les chercheurs et pour les acteurs non académiques. D’une part, le livre comprend des textes théoriques provenant de chercheurs d'une grande variété de disciplines et, d’autre part, il présente des études de cas relatant l’expérimentation de la recherche partenariale impliquant des organismes de recherche, des organismes d’intervention sociale ou des regroupements stratégiques. Ce livre se distingue en abordant la vision idéaliste et la vision critique de la transdisciplinarité. Il intéressera les chercheurs, acteurs de terrain et étudiants oeuvrant dans le domaine du développement durable, de la santé, de l’économie sociale ou de la sociologie des sciences. Marie-Andrée Caron est directrice du COSE et professeure titulaire au Département des sciences comptables à l’ESG UQAM. Marie-France Turcotte est professeure titulaire en responsabilité sociale et environnementale à l’ESG UQAM. Elle est également directrice du Réseau entreprise et développement durable, basé à Montréal.
À partir de 9,95$
Lean, kata et système de gestion au quotidien
Réflexions, observations et récits d'organisations
Le mode de gestion Lean s’impose dans bon nombre d’organisations de différentes sphères d’activités depuis plus d’un quart de siècle. Le sujet est donc abondamment documenté, mais le présent ouvrage jette un regard novateur sur le tout et vous propose de plonger vers les fondements mêmes du Lean. Professionnels, cadres et dirigeants, vous tirerez parti de ces réflexions sur le système de gestion au quotidien associé au Lean et, plus généralement, sur la démarche de résolution de problèmes s’appuyant sur le kata d’amélioration et le kata de coaching. Ce livre comporte également les récits de dix organisations (dont cinq du secteur de la santé et des services sociaux) qui se sont engagées dans la transformation de leur système de gestion, dans le but d’instaurer une culture d’amélioration continue. Ces récits montrent diverses manières d’orchestrer une transformation Lean ou d’en mettre en œuvre certains éléments. Les expériences décrites sont riches d’enseignements et sauront inspirer tant les organisations qui souhaitent emboîter le pas et adopter l’approche Lean que celles qui appliquent déjà ces principes de gestion, avec tous les défis qu’ils comportent. Par son ton, l’ouvrage se veut axé sur la réflexion plutôt que sur la théorie. Les récits, qui sont dans la même veine, amèneront certes les gestionnaires à se poser de multiples questions. Par ailleurs, ces cas de figure donneront aux professeurs ainsi qu’aux étudiants et aux étudiantes matière à discussion en classe, du fait qu’ils illustrent la façon dont les concepts et les principes associés au Lean se matérialisent dans la pratique. Sylvain Landry,Professeur titulaire au Département de gestion des opérations et de la logistique, Directeur associé au Pôle santé HEC Montréal Martin Beaulieu, Professionnel de recherche au Département de gestion des opérations et de la logistique à HEC Montréal
À partir de 24,95$
L’économie informelle, l’entrepreneuriat et l’emploi
À la lumière des expériences de plusieurs pays, cet ouvrage dresse un état des lieux détaillé du secteur informel, tel qu’il apparait dans différentes régions du monde, à travers une approche factuelle nécessaire pour des politiques publiques basées sur des évidences scientifiques. L’ouvrage est une tribune unique qui traite à la fois des causes, des manifestations, des formes et des conséquences de l’informel, avec des compétences internationales, et dans une approche pluridisciplinaire et multiculturelle. Les mécanismes, modalités, et politiques de transition vers l’économie formelle sont également abordés.
À partir de 14,95$
Le contrôle de gestion
Dans un monde incroyablement compétitif et d’une complexité inouïe, la maîtrise de l’information fait toute la différence entre le succès ou l’échec des organisations. Dans ce contexte, le contrôle de gestion dont la mission première est justement de produire de l’information utile à la gestion peut jouer un rôle de tout premier plan. En fait, il le joue à tous les niveaux de l’organisation. D’abord, au niveau de la gouvernance des organisations, il contribue à la légitimité des pratiques de gestion en attirant l’attention sur les responsabilités économique, sociale et écologique des organisations. Puis, au niveau stratégique, par les informations qu’il met à la disposition des dirigeants, il participe à la construction de l’avantage concurrentiel requis pour que les organisations soient vraiment compétitives. Enfin, au niveau opérationnel, il nourrit de ses informations la perpétuelle quête de productivité qui est au fondement même de l’allocation des ressources, de la coordination des activités et de la gestion des processus d’affaires. Ce livre explore les différents rôles que doit jouer le contrôle de gestion dans les organisations d’aujourd’hui. Cette exploration emprunte deux voies. D’une part, le cadre conceptuel du contrôle de gestion est mis au jour, ce qui permet de faire l’inventaire des pratiques en matière de contrôle et d’entrevoir les défis que doivent maintenant relever les praticiens s’ils veulent faire une différence qui fera ultimement toute la différence. D’autre part, le livre propose un ensemble de questionnaires d’auto-diagnostics faciles à compléter et qui permettront aux praticiens de prendre la pleine mesure de leur contribution aux principaux chantiers des organisations contemporaines. Hugues Boisvert, Ph.D., FCPA, FCMA, Professeur titulaire de comptabilité, HEC Montréal, Titulaire de la Chaire internationale CPA de recherche en contrôle de gestion Richard Déry, Ph.D., Professeur titulaire de management, HEC Montréal
À partir de 29,95$
Le management des projets
L’objectif général de ce livre consiste à mettre en lumière la diversité des formes de projet en organisation et la complexité inhérente à leur gestion. Afin d’illustrer la variété de projets possibles, nous décrivons six types de projet, soit le projet industriel, le projet de recherche et développement, le projet de création, le projet événementiel, le projet de développement organisationnel et le projet de développement durable.  Pour chacun de ces projets, les gestionnaires doivent construire une cohérence d’ensemble, cohérence qui nécessite une gestion adaptée à la nature du projet, une mobilisation pertinente des acteurs impliqués dans le projet et une prise en compte des contextes dans lesquels les projets trouvent toute leur pertinence.  Au terme du livre, il en ressort que chaque type de projet est unique et fonctionne selon sa propre logique, sa propre identité. Par exemple, on ne gère donc pas un projet industriel comme on gère un projet événementiel ou un projet de développement durable. En tant que gestionnaire de projet, il s’avère alors crucial de faire une lecture appropriée de l’identité du projet à réaliser de façon à bien comprendre ses particularités et ses enjeux et, conséquemment, à mettre en œuvre des pratiques de gestion qui ne le dénatureront pas.  Richard Déry, Ph. D., professeur titulaire de management, HEC Montréal Caroline Aubé, Ph.D., est professeure à HEC Montréal Chantale Mailhot, Ph.D., est professeure à HEC Montréal Éric Brunelle, Ph.D., est professeur à HEC Montréal 
À partir de 19,95$
Le management – Manuel et guide de l'étudiant
Manuel Le management contemporain reste à inventer. Pour y parvenir, le gestionnaire d’aujourd’hui peut puiser dans l’histoire des théories du management. Il y trouvera toute une variété de solutions pratiques et de regards interprétatifs. Mais parce qu’il n’existe pas une telle chose qu’une théorie parfaite, le gestionnaire ne dispose que de solutions partielles et incomplètes. Surtout, sa pratique concrète doit nécessairement osciller entre deux pôles complémentaires. D’un côté, il doit faire preuve d’efficacité et pour y parvenir, il dispose d’un grand nombre de techniques administratives et de règles de gestion qui le conduisent alors à penser l’organisation en termes juridiques, stratégiques, structurels et opérationnels. De l’autre, il ne peut pas se contenter d’être un technicien qui ne viserait que l’efficacité formelle; il doit aussi être profondément humain et inscrire son action dans le tissu social d’une organisation et du coup entrevoir ses dimensions politiques, symboliques, psychologiques et cognitives. Ce manuel de management s’adresse à la fois aux étudiants en gestion et aux gestionnaires qui sont à la recherche d’une meilleure compréhension des théories et des pratiques du management. Il fait une large place à l’histoire tout comme aux exemples tirés de la pratique et il se réfère autant aux théoriciens qu’aux praticiens. Ce manuel propose enfin de regarder le management à travers trois regards complémentaires : celui du management formel qui s’appuie sur la raison formelle et se donne comme idéal l’efficacité; celui du management charismatique qui s’appuie sur le charisme et se donne comme idéal la création; et celui du management traditionnel qui s’appuie sur la tradition et se donne comme idéal l’harmonie. Les adeptes du management au sens technique se limitent au premier; les adeptes du leadership ne jurent que par le deuxième et, malgré la fascination que la nouveauté exerce dans l’univers de la gestion, la tradition persiste dans bien des organisations. Pourtant, le gestionnaire est toujours, d’une certaine manière, confronté à ces trois logiques.Inventer le management contemporain pour répondre aux défis des Temps présents consiste à combiner de manière originale ces trois logiques. Guide de l'étudiant Nécessaire complément du livre Le management, ce guide permet d’approfondir et de mettre à l’épreuve les connaissances acquises au fil de sa lecture. Il comprend : Des questionnaires qui permettent d’évaluer le niveau d’assimilation des théories et des concepts;  Des questionnaires qui favorisent la réflexion; Des questionnaires qui ouvrent au débat; Des grilles de diagnostic; Une technique d’analyse de cas; Des grilles d’analyse de cas; Un questionnaire d’analyse de cas; Des cas pour chacun des thèmes couverts dans le livre. Nombre de pages, manuel : 480 Nombre de pages, guide de l'étudiant : 351 Richard Déry, Professeur titulaire à HEC Montréal Anne Pezet, Professeurs titulaire à HEC Montréal Cyrille Sardais, Professeur titulaire à HEC Montréal
49,95$
Le métier de gestionnaire
9 outils pour évaluer et développer les habiletés
La gestion est un métier qui s’apprend, et pour lequel on peut développer son talent. Ce livre permet de mettre en pratique rapidement des apprentissages obtenus grâce à des exercices pertinents proposés par des outils variés. Il reflète la grande expérience de terrain de l’auteur. C’est un plus pour les gestionnaires de tous les secteurs d’activités, qui souhaitent exceller dans l’exercice de ce beau métier. Mary-Ann Bell, administratrice de sociétés Passionné par les habiletés requises pour exercer avec efficacité et humanité le difficile métier de gestionnaire, le professeur Archambault a consacré sa vie d’universitaire à guider les gestionnaires en leur offrant non pas des réponses toutes faites, mais bien des questions dont le grand mérite consiste à donner à réfléchir et à orienter l’action. C’est là un tour de force que de savoir ainsi stimuler la réflexion et, dans ce domaine, le professeur Archambault est un véritable maître. Richard Déry, professeur titulaire HEC Montréal Un livre qui va droit à l’essentiel du métier : la mise à contribution et le développement des talents par le développement de soi. Les outils proposés forcent un regard très utile sur nos propres actions de gestionnaire et guident le lecteur vers les meilleures pratiques que l’auteur a finement ciblées à travers sa très grande expérience de terrain. Un ouvrage fort précieux pour les gestionnaires de tous les niveaux de responsabilités. Yannis Mallat, président-directeur général, Ubisoft Montréal Ce livre sera utile aux gestionnaires, quels que soient leur niveau de responsabilités et leur secteur d’activités, incluant les organisations humanitaires. Les premiers chapitres constituent des autoévaluations permettant d’importantes et fort utiles prises de recul. Les derniers chapitres soulignent bien la nécessité de centrer la démarche d’évaluation des personnes sur la mise à contribution et le développement de leurs talents. Dans tous les outils, de nombreux conseils pratiques portent sur le passage de la réflexion à l’action. Matthew Pearce, président et chef de la direction, La mission Old Brewery Guy Archambault Professeur honoraire à HEC Montréal, monsieur Archambault enseigne le management, la gestion du changement ainsi que les habiletés de direction et les habiletés de consultation. Il a remporté le grand Prix de pédagogie de HEC Montréal.  Spécialiste en transformation des organisations et en formation, son travail de recherche, de consultation et de perfectionnement s’effectue dans divers pays auprès d’une variété d’organisations. Il agit aussi comme coach auprès de gestionnaires, de dirigeants et de consultants.
À partir de 19,95$
Le processus de construction du modèle d’affaires
Le modèle d’affaires (ou BM, Business Model) est le dernier-né desoutils d’analyse plébiscités en stratégie. On constate que, concrètement,les praticiens comme les étudiants s’approprient massivementmais singulièrement les composantes de ce concept-outil :comment ? Comment les transforment-ils ? Quels apports, maisaussi quelles difficultés peut-on identifier ? Nous nous sommesréunis en 2011 autour d’un premier tour de table à l’AIMS sur lethème de « ce qu’est » le BM, puis en 2012, autour d’un second tourde table sur le thème de « ce que fait » le BM. Alors que nous avonsconstaté la variété des représentations de ce concept-outil, l’incomplétudedes fondements théoriques disponibles ou explorés pouraborder la valeur, sa création, son partage ou sa captation, la diversitédes acteurs impliqués dans le processus d’invention d’unmodèle d’affaires, nous souhaitions approfondir, pour ce derniertour de table de notre trilogie consacrée au BM, le thème du processusde construction du modèle d’affaires. En quoi le BM s’inscrit-il dans l’histoire des cadres d’analyseopérationnels en stratégie ? Que nous apprend l’évaluation de l’outildu BM par ceux, étudiants ou praticiens, qui l’utilisent ? Et commentcaractériser le processus de construction dynamique ou encorele processus de médiation engendré par cet outil-outillant ? Ce troisième opus de notre série d’ateliers sur le BM rapportel’intégralité des propos échangés autour de ces questions le 11 juin2013, à Clermont-Ferrand.
À partir de 4,95$
Les activités de contrôle - Grilles d'analyse
Ce volume se veut, en tout premier lieu, un outil pour les étudiants dans leur apprentissage des techniques mises en œuvre lors de la compréhension et l’évaluation du contrôle interne dans le cadre de l’audit des états financiers. En effet, lors d’applications « pratiques », le recours à des grilles préétablies peut aider à formaliser le jugement relatif aux évaluations du contrôle interne. Ceci peut servir de base par la suite à une transposition à d’autres situations. Les premiers moments de prise en compte de procédures de contrôle peuvent donc s’avérer des moments de réflexion dans l’apprentissage complexe du jugement relié au contrôle interne. Ce volume met l’accent sur les « activités de contrôle », une des composantes du contrôle interne souvent au cœur des opérations les plus fréquentes traitées dans les entités. Nous présentons également l’apport des autres composantes du contrôle interne à l’aide de schémas et tableaux. Cet ouvrage peut également servir à toute personne intéressée par le sujet de l’audit et tout particulièrement des activités de contrôle. Les grilles d’analyse peuvent également accompagner une personne non spécialisée en audit lors de l’évaluation de la qualité du contrôle interne pour les opérations courantes d’une entité. Il sert également de pistes de solution à certaines lacunes de contrôle.  D.-Claude Laroche, CPA auditeur, CA, MBA, Professeur agrégé, HEC Montréal Hugo Lesley, CPA auditeur, CA, MBA, Maître d'enseignement, HEC Montréal
À partir de 29,95$
Les fondements de la gestion des connaissances
Ce court texte est la transcription remaniée d’une conférence portant sur les fondements de la gestion des connaissances prononcée en mai 2012 à l’ESG de l’UQAM lors de la 5e conférence annuelle de l’Association en Gestion des Connaissances dans la Société et les Organisations.  Dans la première section, les fondements ontologiques de la gestion des connaissances sont explorés en posant la question suivante : quelle est cette réalité qu’il s’agit de gérer? Cette première exploration permet alors de lever le voile sur l’indéfinie variété des significations que recouvre le concept de connaissance et, partant de là, de la complexité et l’étendue du territoire que la gestion des connaissances aurait sous sa gouverne.  La seconde section est consacrée aux fondements sociologiques de la gestion des connaissances, ce qui permet de lier l’idée même d’une gestion des connaissances au contexte de modernité qui caractérise la société contemporaine.  Enfin, la dernière section explore les fondements épistémologiques de la gestion des connaissances dans le champ des théories de la gestion et dans celui des pratiques administratives. Alors que l’exploration du champ des théories met au jour la diversité des projets épistémologiques qu’incarnent les théories en matière de gestion des connaissances, l’exploration du champ des pratiques lève le voile sur le caractère construit de la connaissance qu’il conviendrait de gérer.  Ph. D., professeur titulaire de management, HEC Montréal
À partir de 5,95$
Les perspectives de management
Le management met en jeu cinq perspectives d’action: technique, politique, symbolique, psychologique et cognitiviste. Ces perspectives sont au cœur du livre. La première partie met la table à la description de chacune d’elles. Le premier chapitre retrace l’histoire des théories du management et le second chapitre propose un outil de diagnostic des styles de management. La seconde partie porte sur le management traditionnel avec lequel les formes contemporaines de management sont en rupture. Brosser, même à grands traits, cette forme historique de management permet alors de mieux prendre la mesure du chemin parcouru par le management contemporain et d’ainsi mettre en évidence tout ce qui le démarque de la tradition qui, jusqu’au début du XXe siècle, a régné sans partage sur les organisations. La troisième partie est entièrement consacrée à la perspective technique qui est souvent vue comme étant le cœur du management, ce qu’il convient de parfaitement maîtriser pour prétendre à l’excellence, mais aussi, ce face à quoi il faut savoir prendre ses distances pour construire des organisations à visage humain. La quatrième partie met en scène les perspectives sociales et humaines. La partie s’ouvre par un chapitre sur le management social qui met de  l’avant la nécessité de prendre en considération les dimensions sociales et humaines de l’organisation et d’y adapter les pratiques de management. Puis, cette quatrième partie comprend un chapitre sur chacune des perspectives sociales et humaines. La cinquième partie porte sur quelques-uns des principaux chantiers du management, là où toutes les perspectives entrent en jeu et offrent leur plein potentiel. En parcourant les chantiers que sont l’identité organisationnelle, la philosophie de direction, la stratégie concurrentielle, la structure organisationnelle et la prise de décision, le lecteur comprend tout l’intérêt qu’il y a à mobiliser l’ensemble des perspectives de management plutôt que de s’enfermer dans le cadre très restreint de l’une d’elles. Enfin, la dernière partie rassemble des cas pratiques de management dans lesquels se trouvent décrits des problèmes administratifs. Pour les résoudre, le lecteur peut alors mobiliser les perspectives de management, mettre en action les habiletés et les leviers qu’elles offrent et, ainsi, ouvrir de véritables chantiers de management. Ph. D., professeur titulaire de management, HEC Montréal
À partir de 44,95$
Le tétraèdre stratégique
Le but de l’analyse stratégique est d’identifier des options stratégiques qui permettent à l’organisation d’occuper une position favorable dans un environnement concurrentiel. Une telle position découle des actions stratégiques mises en œuvre par l’organisation et elle est généralement fondée sur l’exploitation pertinente d’un avantage concurrentiel.    Ce petit livre propose une démarche susceptible de mettre au jour ou de dévoiler là où il conviendrait d’agir pour doter l’organisation d’un tel avantage.  À l’aide de fiches synthèses conçues de façon à favoriser l’apprentissage, ceux et celles qui se livreront aux exercices que contient ce petit guide prendront conscience que la recherche d’un avantage concurrentiel passe par l’analyse des trois pôles stratégiques que sont l’identité collective, l’environnement et l’organisation et qu’elle culmine dans la formulation d’intentions stratégiques. De plus, les gestionnaires doivent prendre conscience que la formulation des intentions stratégiques s’ouvre sur une vision d’avenir dans laquelle la mission et le métier de l’organisation sont clairement énoncés de façon à entrevoir la position concurrentielle que l’organisation pourrait légitimement occuper.  Richard Déry, Ph. D., est professeur titulaire à HEC Montréal
À partir de 7,95$
Management éthique : cahier d’apprentissage et d’activités
Le cahier d’apprentissage et d’activités présente de façon systématique, au lecteur soucieux du leadership des organisations contemporaines, quelques approches ancrées dans la philosophie éthique et politique. Il accompagne le lecteur à travers le devoir, l’utilité, l’équité, la communauté et le prochain, chacune de ces approches lui procurant les concepts pour analyser une situation, autant de repères sur lesquels il est susceptible de s’appuyer pour étayer sa remise en question d’une règle ou d’une pratique au sein de son organisation. Car le lecteur agit au quotidien dans son organisation. Le management éthique adapte aussi à l’administration les approches éthiques en proposant des instruments d’analyse pour développer les compétences éthiques de l’acteur. Celui-ci sera apte à poser un diagnostic et à ajuster sa pratique à l’égard de l’intensité morale et de la culture organisationnelle, tout en demeurant à l’affût des parties prenantes et des défis politiques, économiques et sociaux qu’il doit relever pour pratiquer les affaires à notre époque contemporaine. Aspirant à exercer un leadership en matière éthique, l’acteur veut s’assurer de faire le meilleur choix, de prendre la bonne décision, tout en reconnaissant qu’il ne possède pas de réponse définitive, alors que l’organisation est en tension entre l’impératif économique d’efficacité et la quête d’humanité de ses membres, voire de la société. Sébastien Bouthillier enseigne le management à HEC Montréal depuis 2008. Il a créé le cours Management éthique en 2010, puis l’a adapté à la pédagogie hybride, alternant entre la salle de classe et en ligne, l’année suivante. Ce juriste possède en outre un baccalauréat en philosophie et une maîtrise en science politique. En plus, il a accompli la scolarité de doctorat en administration à HEC Montréal et complète en ce moment le programme court de troisième cycle de l’École nationale d’administration publique. Par ailleurs, féru d’actualité, il a œuvré comme journaliste, notamment à Radio-Canada et à TC Media, après avoir réussi les certificats en journalisme et en rédaction professionnelle. Sébastien Bouthillier est membre de l’ordre des administrateurs agréés du Québec.
34,95$
Management: perspectives et dimensions
Pour composer avec la richesse et la complexité des organisations, la gestion met en jeu quatre grandes perspectives de compréhension et d’action soit : les perspectives technique, politique, symbolique et psychologique. Chacune de ces perspectives permet alors d’aborder d’une façon particulière les organisations et chacune d’elles se décline en une diversité d’habiletés pratiques, de leviers d’action et de chantiers d’intervention. Dans ce petit livre, chacune des perspectives de gestion est décrite à l’aide de fiches synthèses conçues de façon à favoriser l’apprentissage des habiletés, leviers et chantiers de gestion. Concrètement, ceux et celles qui se livreront aux exercices que contient ce petit guide prendront conscience que la gestion met toujours en action l’ensemble des perspectives.
À partir de 9,95$
Marketing de services, 3e édition
Amélioration continue de l'expérience client
La consommation de vos produits et services implique pour vos clients plusieurs interactions avec votre entreprise avant, pendant et après la transaction. Maximiser l’expérience de vos clients consiste à mettre en place les stratégies et tactiques de marketing qui auront une incidence directe sur la qualité de l’expérience vécue par vos clients. Les clients emballés par leur expérience deviendront vos meilleurs ambassadeurs! Vous retrouverez, dans cet ouvrage: Une terminologie inédite, adaptée au contexte des entreprises de services, des intermédiaires et des fabricants qui misent sur une qualité exceptionnelle du service pour se positionner dans leurs marchés respectifs; Des stratégies et tactiques de marketing qui vous permettront de faire vivre à vos clients une expérience de consommation unique, conviviale et mémorable; Des stratégies et tactiques de marketing qui, une fois intégrées une aux autres, vous permettront d’offrir à vos clients une proposition de valeur supérieure à celle de vos concurrents; Des exemples de pratiques d’affaires provenant d’entreprises performantes; Un audit de service, un questionnaire autodiagnostic, qui vous servira à évaluer les forces et faiblesses de l’expérience que vous proposez à vos clients.
À partir de 49,95$
Microeconomics - An introduction for business students
Textbook and workbook
Textbook This textbook is geared towards first-year students in business programs who seek a sound understanding of economic reasoning without being bogged down by theoretical aspects relevant only to those intending to pursue studies in economics. The first part of the book explains how markets operate and how they are ultimately shaped by individual decisions of firms and consumers. It covers topics such as gains from trade and price formation in different market environments. Building upon that knowledge, the second part focuses on business decisions such as behaving strategically in the presence of competitors, making decisions under uncertainty, and dealing with asymmetric information. Students who master the contents of this book will be at a significant advantage in understanding the “big picture” of business environments. Workbook This workbook is a companion to Microeconomics – An introduction for business students. It outlines the contents of the textbook in a format that is conducive to taking notes. Answers to exercises found in the textbook are also provided. Justin Leroux, Professeur à HEC Montréal Nicolas Sahuguet, Professeur à HEC Montréal
39,95$
Microéconomie - Introduction pour étudiants en gestion
Manuel et guide de l'étudiant
Manuel Ce livre est destiné aux étudiants de première année en école de gestion qui sont à la recherche d’une bonne compréhension du raisonnement économique sans s’encombrer du lourd bagage théorique requis pour des études spécialisées en économie. La première partie du livre analyse le fonctionnement des marchés et la façon dont les décisions individuelles des firmes et des consommateurs y participent. Elle couvre des sujets tels que les gains à l’échange et la formation des prix dans différentes structures de marché. Forte de ces concepts, la seconde partie du livre est consacrée aux décisions d’affaires telles que le comportement stratégique face à des concurrents, la prise de décision en incertitude ainsi que la gestion des situations d’asymétrie d’information. Un étudiant qui maîtrise les concepts développés dans ce livre sera en position privilégiée pour bien comprendre les grands enjeux du monde des affaires. Guide de l'étudiant Le guide de l’étudiant accompagne Microéconomie - Introduction pour étudiants engestion. Il reprend les principales notions du livre dans un format adapté à la prise de note. On y trouve aussi les réponses aux exercices proposés dans le manuel. Justin Leroux, Professeur à HEC Montréal Nicolas Sahuguet, Professeur à HEC Montréal
39,95$
Normes comptables IFRS 2017 : fiches techniques
Version mise à jour au 1er janvier 2017
Ce livre propose des fiches techniques résumant chacune des normes applicables aux entités ayant adopté les normes internationales d’information financière. Le concept du livre est simple et convivial : chaque page schématise une norme comptable. Lorsqu’une norme entraîne le praticien dans une séquence spécifique de questions, la fiche propose un arbre de décision qui guide l’utilisateur à travers les réflexions que dicte la norme. Le livre est divisé en quatre parties : 1) les « International Financial Reporting Standards » (IFRS), 2) les « International Accounting Standards » (IAS), 3) les interprétations de « L'International Financial Reporting Interpretations Committee » (IFRIC) et enfin 4) les délibérations du « Standing Interpretations Committee » (SIC). L’ordre de présentation des fiches s’inspire en tout point de la table des matières de la Partie I du Manuel de CPA Canada. Bien sûr, l’espace limité accordé à chacune des normes implique que certaines de leurs particularités ont été mises de côté, laissant place aux dispositions les plus utilisées. Tout au long des exposés et arbres de décisions, les références aux alinéas correspondants du Manuel de CPA Canada sont précisées entre parenthèses. Le lecteur peut ainsi se référer rapidement aux précisions du texte source. Nous espérons que ce recueil favorisera l’exploration et la compréhension des normes internationales d’information financière. Mireille Dubé est professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle cumule une quinzaine d’années d’expérience en enseignement, a travaillé en certification d’états financiers et a été contrôleure corporative dans le secteur des produits chimiques. En plus de son titre de CPA auditrice, l’auteure détient une maîtrise en comptabilité, une maîtrise en gestion des ressources humaines et poursuit actuellement des études doctorales.
À partir de 19,95$
Normes comptables NCECF 2017 : fiches technique
Version mise à jour au 1er janvier 2017
Ce livre propose des fiches techniques résumant chacune des normes applicables aux entités à capital fermé. Le concept du livre est simple et convivial : chaque page schématise une norme comptable. Lorsqu’une norme entraîne le praticien dans une séquence spécifique de questions, la fiche propose un arbre de décision qui guide l’utilisateur à travers les réflexions que dicte la norme. Le livre est divisé en trois parties : 1) les chapitres abordant la comptabilité générale, 2) les chapitres abordant les postes particuliers et enfin, 3) les notes d’orientation en comptabilité. L’ordre de présentation des fiches s’inspire en tout point de la table des matières de la Partie II du Manuel de CPA Canada. Bien sûr, l’espace limité accordé à chacune des normes implique que certaines de leurs particularités ont été mises de côté, laissant place aux dispositions les plus utilisées. Tout au long des exposés et arbres de décisions, les références aux alinéas correspondants du Manuel de CPA Canada sont précisées entre parenthèses. Le lecteur peut ainsi se référer rapidement aux précisions du texte source. Nous espérons que ce recueil favorisera l’exploration et la compréhension des normes applicables aux entités à capital fermé. Mireille Dubé est professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle cumule une quinzaine d’années d’expérience en enseignement, a travaillé en certification d’états financiers et a été contrôleure corporative dans le secteur des produits chimiques. En plus de son titre de CPA auditrice, l’auteure détient une maîtrise en comptabilité, une maîtrise en gestion des ressources humaines et poursuit actuellement des études doctorales.
À partir de 19,95$
Operations Management and Logistics
Fundamental Principles and Methods
Operations management and logistics lies at the heart of every organization, whether manufacturing or services, large or small, public or private, multinational or SMB. It is thus essential for all managers and business school graduates to master the fundamental concepts of operations management and logistics and to be capable of choosing and applying the best methods for the situation throughout their career. This textbook aims to present the essentials of operations management and logistics and to explain them in sufficient detail for the reader to apply them. The authors have deliberately stayed away from the latest trends in OML, not only because they will soon be outmoded anyway, but also because they are all rooted in the same timeless set of principles that can be applied to a variety of different contexts. A good manager should thus be like a chef who first masters the basics of his craft and can then combine them to make any recipe. Finally, though much space is devoted to the quantitative tools essential to operational system design and logistics management, these tools are always subordinate to the management decisions they are meant to support. The central theme running through all the chapters is the need to make choices. In logistics and operations management, there is rarely a simple, clearly marked path. Every decision the manager makes involves give and take. In fact, a good subtitle for this book could have been “The Art of Compromise”. Hélène Giroux is a full professor in the Department of Logistics and Operations Management at HEC Montréal. She holds an MBA from HEC Montréal and a PhD in Organizational Communication from Université de Montréal. She has authored many papers on the phenomenon of management fashions, quality management and education applied to operations management, in addition to co-producing a series of videos on managing operations and service businesses. In her 25 years of teaching, she has touched on all aspects of operations management and currently specializes in operations management in services. She received the HEC Montréal award for teaching excellence in 2009, and has been awarded a teaching fellowship by the Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec since 2008. Claire Poitras and Véronique Poirier are full-time lecturers in the Department of Logistics and Operations Management at HEC Montréal. In addition to their professional experience in the business community, both have several years of teaching experience in HEC Montréal’s Bachelor of Business Administration (B.B.A.) program.
39,95$
Outils de contrôle stratégique – 2e édition
L’expert-comptable CPA œuvrant en organisation est appelé à jouer un rôle de fiduciaire et d’analyste. En tant que fiduciaire, le professionnel comptable doit préparer et communiquer les états financiers, et en tant qu’analyste, il doit gérer les ressources financières, analyser les affaires et gérer la performance de l’organisation. L’expert-comptable œuvrant en cabinet est appelé à jouer un rôle d’auditeur et d’analyste, le rôle d’auditeur s’apparentant à celui d’un fiduciaire, qui doit donner une opinion experte sur les états financiers et l’intégrité de l’organisation. Le présent coffre à outils se veut exhaustif des outils d’analyse utilisés en organisation et en cabinet. La deuxième édition proposée a bénéficié des commentaires reçus de nombreux candidats CPA ainsi que de praticiens en organisation et en cabinet. Aux candidats CPA et aux professionnels comptables, la présentation des outils d’analyse permet de : Mieux cibler les analyses à utiliser selon les contextes et l’objectif poursuivi; Évaluer l’utilisation des contrôles actuellement implantés à l’aide d’un diagnostic; Suggérer des analyses additionnelles à utiliser le cas échéant; Évaluer la cohérence stratégique des mécanismes de contrôle dans une organisation. Hugues Boisvert, Ph.D., FCPA, FCMA, Professeur titulaire, HEC Montréal Michel Vézina, D.Sc., M.Sc., CA, CA•TI, professeur titulaire, HEC Montréal
À partir de 29,95$
Outils de contrôle stratégique, 3e édition
L’expert-comptable CPA œuvrant en organisation est appelé à jouer un rôle de fiduciaire et d’analyste. En tant que fiduciaire, le professionnel comptable doit préparer et communiquer les états financiers, et en tant qu’analyste, il doit gérer les ressources financières, analyser les affaires et gérer la performance de l’organisation. L’expert-comptable œuvrant en cabinet est appelé à jouer un rôle d’auditeur et d’analyste, le rôle d’auditeur s’apparentant à celui d’un fiduciaire, qui doit donner une opinion experte sur les états financiers et l’intégrité de l’organisation. Le présent coffre à outils se veut exhaustif des outils d’analyse utilisés en organisation et en cabinet. La deuxième édition proposée a bénéficié des commentaires reçus de nombreux candidats CPA ainsi que de praticiens en organisation et en cabinet. Aux candidats CPA et aux professionnels comptables, la présentation des outils d’analyse permet de : Mieux cibler les analyses à utiliser selon les contextes et l’objectif poursuivi; Évaluer l’utilisation des contrôles actuellement implantés à l’aide d’un diagnostic; Suggérer des analyses additionnelles à utiliser le cas échéant; Évaluer la cohérence stratégique des mécanismes de contrôle dans une organisation.
À partir de 29,95$
Parler en public pour vendre une idée
Guide d'autoapprentissage
L’habileté à parler en public est de plus en plus nécessaire pour évoluer dans le monde des affaires d’aujourd’hui. On vous demandera de savoir informer, convaincre ou vendre une idée, et on admirera votre aptitude à influencer par la parole. Tous n’ont cependant pas la même aisance devant un groupe : peut-être êtes-vous très à l’aise et sans doute vous en éprouvez même du plaisir. Peut-être, au contraire, vous faites tout en votre pouvoir pour éviter ou retarder le moment de parler en public… et vous vous privez d’un plaisir et de la satisfaction qu’apporte une communication réussie. Si vous voulez vous affirmer, vendre vos idées ou tout simplement vous démarquer, ce guide d’autoapprentissage est pour vous. Vous y apprendrez les bases d’un bon discours, la manière d’influencer par la voix et le geste et comment vendre une idée. Un chapitre est aussi consacré à la gestion du trac et un autre vous aidera à construire des supports visuels percutants. Des exercices vous accompagneront de chapitre en chapitre pour vous aider à consolider votre apprentissage. Faites de la parole en public un atout stratégique pour votre carrière. Louise Lachapelle, M. Sc. en communication, formatrice à la Formation des cadres et des dirigeants de HEC Montréal.
À partir de 24,95$
Planification et contrôle de la production et des stocks − 2e éd...
Exercices et problèmes
Ce recueil d’exercices et de problèmes constitue un matériel d’apprentissage dont les apports sont très complémentaires à ceux des manuels qui sont aujourd’hui accessibles aux étudiants dans le domaine de la planification et du contrôle de la production et des stocks. Les mises en contexte qui y sont proposées visent à permettre aux étudiants de développer leurs habiletés au niveau de l’utilisation judicieuse de l’information dans des situations de prise de décision. Plus précisément, ce recueil devrait permettre aux étudiants : de mieux assimiler les principes sous-jacents au processus de prise de décision dans le domaine de la planification et du contrôle de la production et des stocks; de véritablement maîtriser des techniques et des outils d’aide à la décision qui sont à la base des meilleures performances des organisations. Il convient sans doute de souligner aussi que ce recueil est unique dans son genre dans la sphère francophone. André Tchokogué est professeur agrégé à HEC Montréal Sylvain Landry est professeur titulaire au Département de gestion des opérations et de la logistique Claude R. Duguay est professeur honoraire à HEC Montréal
À partir de 24,95$
Pourquoi des gestionnaires?
L’auteure, praticienne et chercheure en management, propose aux gestionnaires actuellement en exercice ou en devenir :  un éclairage original sur le métier de gestionnaire et la gestion; des réponses au questionnement de gestionnaires à la recherche de sens; un complément au discours en gestion pour un autre type de réflexion; un outil d’apprentissage pour réfléchir différemment sur des problématiques de la gestion; une approche d’avant-garde, croisant philosophie, management et ressources humaines, une approche illustrée par le biais de plus de 25 ans de pratique au sein de diverses organisations. Francine Laurin, Ph. D. en management, poursuit des études postdoctorales en philosophie, enseigne la gestion des ressources humaines et accompagne des équipes en gestion. Dans l’étude remarquable qu’on va lire, un des accents les plus frappants est la vive conscience que manifeste Francine Laurin du fait que c’est au contact des questions concrètes et des problèmes que se forme l’intelligence pratique, pas en apprenant les solutions. Le choc de la réalité est un levier essentiel en l’occurrence. L’apprentissage quantitatif des connaissances qui méconnaît l’intelligence créative est mal adapté à un monde de la responsabilité ayant à faire face à des situations de plus en plus inédites. Cela a toujours été vrai, mais jamais autant que maintenant, où les défis sont ceux d’une plus grande complexité et d’une plus grande liberté.  Extrait de la préface écrite par Thomas De Koninck
À partir de 5,95$
Pouvoir, influence et habiletés politiques dans les organisation...
Les organisations, qu’elles soient de petite, de moyenne ou de grande envergure, existent dans la mesure où les gens qui y travaillent unissent leurs efforts dans la poursuite d’un objectif commun. Sous l’impulsion d’un leader, les personnes sont censées subordonner leurs intérêts à ceux de l’organisation dont ils font partie afin de réaliser un projet collectif. Cette conception de l’organisation ne doit pas occulter une autre réalité organisationnelle, celle selon laquelle cette harmonie relative entre les personnes est souvent négociée, voire imposée, à travers des « jeux de pouvoir ». L’organisation devient alors une arène au sein de laquelle s’affrontent divers intérêts qui font l’objet de tractations entre les membres de l’organisation. Ceux qui disposeront de plus de pouvoir pourront faire faire aux autres membres ce qu’ils souhaitent. C’est alors que l’on pourra constater quels sont les individus qui ont le plus d’influence, c’est-à-dire ceux qui amèneront les autres à adopter les comportements souhaités. Certains seront plus habiles que d’autres à utiliser leur pouvoir et à exprimer l’influence qui en découle, et obtiendront ainsi plus facilement les résultats souhaités. C’est ainsi que la dynamique du pouvoir, de l’influence et des habiletés politiques (les habiletés à utiliser efficacement son pouvoir pour exercer son influence) se déploie au sein des organisations. Cet ouvrage décrit la dynamique du pouvoir, de l’influence et des habiletés politiques au sein des organisations. Conçu dans le but de rendre accessibles ces notions souvent mal comprises et abstraites, il vise à outiller le lecteur des moyens nécessaires pour utiliser habilement et efficacement son pouvoir au sein des organisations. Enfin, cet ouvrage a une visée prescriptive dans la mesure où il procure des conseils afin de jouer le jeu politique... pour gagner! Pierre Lainey (DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C. et CRHA) est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il coordonne le certificat en leadership organisationnel et celui en supervision. Il y enseigne les habiletés politiques, le leadership organisationnel, la psychologie de la décision et la psychologie et le leadership du changement. Après avoir œuvré comme gestionnaire dans des organisations privées et publiques, il a amorcé une carrière comme consultant en développement organisationnel, carrière qu’il poursuit depuis plus de 25 ans. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Canada et aux États-Unis. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les habiletés politiques et la prise de décision.
À partir de 34,95$
Pouvoir, influence et habiletés politiques dans les organisation...
Les organisations, qu’elles soient de petite, de moyenne ou de grande envergure, existent dans la mesure où les gens qui y travaillent unissent leurs efforts dans la poursuite d’un objectif commun. Sous l’impulsion d’un leader, les personnes sont censées subordonner leurs intérêts à ceux de l’organisation dont ils font partie afin de réaliser un projet collectif. Cette conception de l’organisation ne doit pas occulter une autre réalité organisationnelle, celle selon laquelle cette harmonie relative entre les personnes est souvent négociée, voire imposée, à travers des « jeux de pouvoir ». L’organisation devient alors une arène au sein de laquelle s’affrontent divers intérêts qui font l’objet de tractations entre les membres de l’organisation. Ceux qui disposeront de plus de pouvoir pourront faire faire aux autres membres ce qu’ils souhaitent. C’est alors que l’on pourra constater quels sont les individus qui ont le plus d’influence, c’est-à-dire ceux qui amèneront les autres à adopter les comportements souhaités. Certains seront plus habiles que d’autres à utiliser leur pouvoir et à exprimer l’influence qui en découle, et obtiendront ainsi plus facilement les résultats souhaités. C’est ainsi que la dynamique du pouvoir, de l’influence et des habiletés politiques (les habiletés à utiliser efficacement son pouvoir pour exercer son influence) se déploie au sein des organisations. Cet ouvrage décrit la dynamique du pouvoir, de l’influence et des habiletés politiques au sein des organisations. Conçu dans le but de rendre accessibles ces notions souvent mal comprises et abstraites, il vise à outiller le lecteur des moyens nécessaires pour utiliser habilement et efficacement son pouvoir au sein des organisations. Enfin, cet ouvrage a une visée prescriptive dans la mesure où il procure des conseils afin de jouer le jeu politique... pour gagner!
À partir de 24,95$
Process improvement: kaizen, lean and six-sigma
These days, no organization can fully realize its mission without maintaining a constant focus on efficiency. This is precisely the objective of the process review, a fundamental and structured approach to the continuous improvement of both organizational effectiveness and efficiency. However, while the process review is widely viewed as essential, and while senior managers understand its broad principles and agree on its usefulness, for many organizations its actual implementation remains a challenge and the review itself an all too elusive mystery.  This handbook demystifies the process review by presenting and explaining its sequence and steps in practical, logical and reassuring terms. Building on a statement of objectives and recognition of the symptoms of inefficiency within the organization, the handbook provides insights, tips, tools and techniques to guide the manager through the process review. By the end of the exercise, the manager and team will benefit from documented standard procedures, clear roles and responsibilities for all stakeholders, and a robust and effective implementation plan that includes the productive and thoughtful management and monitoring of progress.   With more than 20 years’ experience as a continuous improvement specialist, Jean-Marc Legentil, MBA, has helped numerous organizations improve their performance. Earlier in his career, he worked in operations management at Johnson & Johnson, Abbott Laboratories and Carrier. He lectures at ETS, CIREM and HEC Montréal and is often invited to conferences in Canada and abroad to speak on operational strategy, Lean, Kaizen, Six Sigma and continuous improvement. 
À partir de 24,95$
Psychologie de la décision - 2e édition
Décider est une activité quotidienne que l’on fait presque automatiquement sans se poser de questions. Certaines décisions interpellent une réflexion plus approfondie qui peut être supportée par divers outils analytiques. On oublie toutefois trop souvent que le principal outil de décision que l’on devrait mieux connaître est le cerveau humain. Loin d’être infaillible, le cerveau peut amener l’individu à faire des choix qui ne sont pas à son avantage sans même qu’il ne s’en rende compte. Mieux on connaît ces défaillances inhérentes au processus décisionnel, plus il sera facile de s’en prémunir pour prendre des décisions de meilleure qualité.  Le présent ouvrage vise à exposer les mécanismes cognitifs, affectifs et collectifs inhérents au processus décisionnel qui comporte cinq étapes : cadrer le problème, recueillir des informations, générer des options, choisir et apprendre de l’expérience. Chacune de ces étapes fait l’objet d’une analyse de ses éléments constitutifs dans le but de mettre en évidence à la fois la complexité et les défis inhérents au processus décisionnel. On aborde également le contexte du décideur et les contraintes que le contexte lui impose, la prise de décision collective, l’incertitude et le risque, le rôle des émotions et de l’intuition dans la prise de décision ainsi que l’éthique. La portée de cet ouvrage n’est pas d’être exhaustif sur le plan théorique, mais bien de procurer les bases concrètes à partir desquelles le décideur sera en mesure de prendre de meilleures décisions. Pierre Lainey (DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C. et CRHA) est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il coordonne le certificat en leadership organisationnel et celui en supervision. Il y enseigne les habiletés politiques, le leadership organisationnel, la psychologie de la décision et la psychologie et le leadership du changement. Après avoir œuvré comme gestionnaire dans des organisations privées et publiques, il a amorcé une carrière comme consultant en développement organisationnel, carrière qu’il poursuit depuis plus de 25 ans. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Canada et aux États-Unis. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les habiletés politiques et la prise de décision.
À partir de 34,95$
Psychologie de la décision – 3e édition
Décider est une activité quotidienne que l’on fait presque automatiquement sans se poser de questions. Certaines décisions interpellent une réflexion plus approfondie qui peut être supportée par divers outils analytiques. On oublie toutefois trop souvent que le principal outil de décision que l’on devrait mieux connaître est le cerveau humain. Loin d’être infaillible, le cerveau peut amener l’individu à faire des choix qui ne sont pas à son avantage sans même qu’il ne s’en rende compte. Mieux on connaît ces défaillances inhérentes au processus décisionnel, plus il sera facile de s’en prémunir pour prendre des décisions de meilleure qualité. Le présent ouvrage vise à exposer les mécanismes cognitifs, affectifs et collectifs inhérents au processus décisionnel qui comporte cinq étapes : cadrer le problème, recueillir des informations, générer des options, choisir et apprendre de l’expérience. Chacune de ces étapes fait l’objet d’une analyse de ses éléments constitutifs dans le but de mettre en évidence à la fois la complexité et les défis inhérents au processus décisionnel. On aborde également le contexte du décideur et les contraintes que le contexte lui impose, la prise de décision collective, l’incertitude et le risque, le rôle des émotions et de l’intuition dans la prise de décision ainsi que l’éthique. La portée de cet ouvrage n’est pas d’être exhaustif sur le plan théorique, mais bien de procurer les bases concrètes à partir desquelles le décideur sera en mesure de prendre de meilleures décisions.
À partir de 24,95$
Psychologie et leadership du changement
Comment réalise-t-on des changements transformationnels? Pourquoi est-il si difficile de mobiliser l’ensemblede la communauté organisationnelle autour des changements qui ont des incidences sur la structure, laculture et les processus? Quelles sont les qualités que doit posséder le leader pour réaliser ces changements? C’est en cherchant à répondre à ces questions que le présent ouvrage a vu le jour. En fait, il se situe dans leprolongement d’un cours enseigné depuis plusieurs années à HEC Montréal, Psychologie et leadership duchangement, dont les assises théoriques sont celles élaborées par Will McWhinney dans son ouvrage «Paths of Change ». Cet ouvrage en présente les éléments essentiels et vise à procurer au lecteur des façonspratiques de réaliser les changements transformationnels, sans en décrire nécessairement les articulationsde façon exhaustive. Plus précisément, il vise à procurer des repères lorsque l’on doit influencer lespersonnes à se mobiliser dans ce type de changement. Étant moi-même appelé à réaliser des changements, j’ai puisé dans l’ouvrage de McWhinney de précieuxenseignements qui me servent à influencer les personnes qui sont interpellées par des changements transformationnelsau sein des organisations. C’est animé d’un souci de partager ces connaissances et lestechniques qui en découlent que j’ai rédigé cet ouvrage. Pierre Lainey (DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C. et CRHA) est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il coordonne le certificat en leadership organisationnel et celui en supervision. Il y enseigne les habiletés politiques, le leadership organisationnel, la psychologie de la décision et la psychologie et le leadership du changement. Après avoir œuvré comme gestionnaire dans des organisations privées et publiques, il a amorcé une carrière comme consultant en développement organisationnel, carrière qu’il poursuit depuis plus de 25 ans. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Canada et aux États-Unis. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les habiletés politiques et la prise de décision.
À partir de 34,95$
Psychologie et leadership du changement – 2e édition
Comment réalise-t-on des changements transformationnels? Pourquoi est-il si difficile de mobiliser l’ensemble de la communauté organisationnelle autour des changements qui ont des incidences sur la structure, la culture et les processus? Quelles sont les qualités que doit posséder le leader pour réaliser ces changements? C’est en cherchant à répondre à ces questions que le présent ouvrage a vu le jour. En fait, il se situe dans le prolongement d’un cours enseigné depuis plusieurs années à HEC Montréal, Psychologie et leadership du changement, dont les assises théoriques sont celles élaborées par Will McWhinney dans son ouvrage « Paths of Change ». Cet ouvrage en présente les éléments essentiels et vise à procurer au lecteur des façons pratiques de réaliser les changements transformationnels, sans en décrire nécessairement les articulations de façon exhaustive. Plus précisément, il vise à procurer des repères lorsque l’on doit influencer les personnes à se mobiliser dans ce type de changement. Étant moi-même appelé à réaliser des changements, j’ai puisé dans l’ouvrage de McWhinney de précieux enseignements qui me servent à influencer les personnes qui sont interpellées par des changements transformationnels au sein des organisations. C’est animé d’un souci de partager ces connaissances et les techniques qui en découlent que j’ai rédigé cet ouvrage.
À partir de 24,95$
Réseaux de relations sociales, connexions et élitisme
Quels enjeux pour les organisations?
Véritable centre de pouvoirs, l’entreprise et particulièrement la grande entreprise, réunit de nos jours toutes les classes élitistes en son sein : l’élite dirigeante économique et financière, l’élite politique et même l’élite intellectuelle. Cette centralisation des pouvoirs est en partie due à la domination absolue de l’économique et de la finance sur le politique. En effet, avec son pouvoir de l’argent, la grande entreprise est en contrôle total du pouvoir politique. Cet état de fait touche l’ensemble de la société, avec pour principale conséquence un biais dans la répartition des richesses, biais bien sûr favorable à l’élite économique et financière en premier. Cet ouvrage, réalisé par des universitaires, dresse un portrait saisissant des contours de cet élitisme poussé à l’extrême et qui est grandement mis à profit par les entreprises, sous la forme de ce qu’il est convenu d’appeler les « réseaux de relations sociales » ou les « connexions politiques ». Une attention particulière est également portée aux conséquences morales et éthiques d’un tel phénomène, qui peuvent aller des « portes tournantes », à la « collusion » ou la « corruption ». Au niveau organisationnel et managérial, cela peut tout simplement être considéré aussi comme un mécanisme stratégique et de gestion normale, avec comme corollaire l’institutionnalisation et la systématisation du phénomène. Saidatou Dicko est Professeure au Département des sciences comptables de l’École des sciences de la gestion à Université du Québec à Montréal.
À partir de 9,95$
Savoirs en management : hybrides d'action et de connaissance
Il y a un monde entre les gestionnaires et les universitaires de la gestion. Le clivage entre la pratique managériale et la recherche scientifique en gestion donne ainsi parfois prise à une compréhension dédoublée du management. On y retrouverait d’un côté, l’action, et de l’autre, la connaissance. Se voulant une contribution à l’épistémologie du management, ce livre considère le management comme savoir, en étayant une matrice théorique qui allie action et connaissance. Par cette matrice, à partir des théories de l’action façonnées par Weber, Hayek, Simon et Boudon, on distingue quatre types de rationalités, qui fondent autant de règles d’action. En s’inscrivant dans le prolongement des quatre modèles de sciences documentées par Piaget, on repère quatre projets de connaissance. Les combinaisons de règles d’action et de projets de connaissance polarisent ainsi les savoirs en management autour de points de rencontre privilégiés : descriptif, théorique, éthique et praxéologique. Hybridant règles d’action et projets de connaissance, les savoirs en management sont ici envisagés comme constitutifs d’opérations de médiations dont la résultante principale en est aussi l’embrayeur: le praxéologique. Martin X. Noël est professeur à l'Université du Québec en Outaouais
À partir de 8,95$
Sociologie de la comptabilité
La comptabilité est une activité essentiellement sociale. Son influence dépasse largement le monde des calculs privés de rendement. Elle définit la notion de rendement au niveau privé comme mesure de rentabilité et aussi au niveau social où les concepts comptables servent à orienter les décisions collectives. Notre époque de lutte aux déficits s’articule autour d’un concept comptable élevé au rang de nouveau Léviathan. Dans les entreprises privées, la nouvelle compréhension du profit sert à justifier les baisses de rémunération ou les mises à pied.  Dans nos sociétés, la comptabilité et surtout sa vérification, a été élevée au rang de profession et s’est doté de l’appareillage nécessaire à soutenir ce statut : corporations, programmes d’étude, examens et jargon abscons pour l’ensemble des citoyens. De son poste de spécialiste, le comptable peut édicter des sentences qui auront des effets sur l’ensemble de la société comme le font les avocats et les médecins. Pour ces raisons et bien d’autres encore notre compréhension de la comptabilité nécessitait qu’on lui accorde, comme aux autres activités sociales, une attention particulière, une sociologie. Gaétan Breton Détenteur d’une maîtrise en études françaises et d’un doctorat en comptabilité, l’auteur a aussi publié un ensemble d’articles scientifiques dont plusieurs privilégient des approches qualitatives à saveur sociologique. Auteur ou co-auteur d’une douzaine d’essais sur des sujets divers mais ne s’éloignant jamais de la politique au sens large, c’est-à-dire de la sociologie, Gaétan Breton est professeur de comptabilité à l’UQAM.
À partir de 5,95$
Strategic management of arts organization
Arts and cultural organizations (ACOs), like all organizations, are regularly required to make strategic decisions in order to deal with the challenges of their sector. To make the most informed decisions possible, ACO managers must have excellent knowledge of models of strategic thinking. But thinking strategically does not mean that managers should adopt a purely rationalist approach and ignore their intuition. In fact, ACO managers, who are often artists, are more inclined to follow their intuition than theoretical models that provide only a partial view of reality. The aim of this book is to encourage ACO managers to reflect on the exercise of strategic thinking. Just as artists must master the technical skills of their art in order to move the audience, ACO managers must master the methods of strategic thinking in order to feel comfortable and confident in their decision making. In this process, managers will eventually think strategically by blending a rational approach with their intuition. This way of thinking can be acquired or reinforced through the repeated application of the strategic tools presented in this book. Understanding one’s organization in terms of its environment, its competitors, its stakeholders’ expectations and its resources and competencies, while adopting the most suitable governance structure, are essential steps in a strategic process that will lead to more effective management and a better capacity to anticipate the future. The strategic decisions emerging from this process will have a greater likelihood of ensuring the long-term sustainability of the ACO. The authors’ aim is to facilitate the reflection on the strategic diagnosis for arts and cultural organizations, notably through an understanding of the internal and external environment. Governance and stakeholder issues are also taken into account. This book will help practitioners: develop a better understanding of how analytical tools can contribute to strategic management; carry out a strategic diagnosis; make strategic decisions that are consistent with the diagnosis; ensure the successful implementation of their decisions. Serge Poisson-de Haro, Ph.D., MBA, has been a professor at HEC Montréal since 2006. His research and teaching interests are focused in the area of strategy. He has served on the Board of Directors of the Canadian Opera Company and the DAREarts Foundation for Children. He is a regular contributor to the International Journal of Arts Management and a frequent speaker at the International Conference on Arts and Cultural Management (AIMAC). He has written numerous case studies on institutions in the arts and cultural sector. Sylvain Menot, Sylvain Menot, an engineer by training, completed his MBA with Honours at HEC Montréal in September 2008. One of his main fields of interest is strategic management. He has co-authored two case studies on the strategic issues facing arts organizations that were published in the International Journal of Case Studies in Management. He has several years of experience as a project manager. He currently holds a position with the world leader in contract research organizations for the pharmaceutical industry. 
À partir de 29,95$
Un regard croisé d’experts et chercheurs sur la RSE
D’un contexte global au contexte de pays émergents
Les externalités sociales et environnementales positives ou négatives des entreprises, universités, institutions et bien d’autres organisations sont désormais sous la loupe de plusieurs acteurs : regroupements de citoyens, de consommateurs, de bailleurs de fonds, mais aussi d’ONG, de syndicats, et de bien d’autres parties prenantes. L’intégration de ces externalités dans les modèles d’affaires, dans les processus décisionnels d’investissements, dans les études de lancements de nouveaux produits ou dans diverses stratégies est, aujourd’hui, devenue incontournable. Connu sous la dénomination « responsabilité sociale des entreprises », puis intégré comme « risque extra-financier », ce concept a fait l’objet de très nombreuses recherches dans divers champs de la gestion : ressources humaines, comptabilité, finance, gouvernance, etc. Ces études ont, pour la très grande majorité, été menées dans des pays développés. Cet ouvrage est un recueil de recherches réalisées dans les pays émergents francophones. Débutant par une mise en contexte théorique rédigée par des praticiens reconnus pour leur contribution dans l’avancement et l’acceptation de la RSE au niveau mondial et par des praticiens pionniers du domaine, ce collectif présente des études et des réflexions portant sur les marchés marocain, tunisien, algérien ou nigérien. Ces contributions permettent de mieux cerner les problématiques sociales, environnementales et de gouvernance dans le contexte de ces pays en émergence, de les contextualiser et de catalyser une réflexion autour des enjeux tant au niveau des firmes locales, grandes ou petites, qu’au niveau des entreprises internationales qui y sont installées. En partageant leur réflexion, leur analyse et leurs recommandations dans ce collectif, ces auteurs, praticiens ou chercheurs jeunes ou établis, de pays développés ou en émergence alimentent les débats que diverses parties prenantes pourraient avoir à propos de la RSE, dont les professeurs universitaires dans le cadre de leurs enseignements, séminaires et recherches. Bouchra M’Zali, Ph. D., professeure à l’ESG-UQAM (Canada), chercheure à la Chaire en Responsabilité Sociale et Développement Durable à l’ESG-UQAM et directrice de la recherche à L’AICRI. Chantal Hervieux, Ph. D., professeur à l’Université Saint Mary’s et est directrice du « Centre d’excellence pour le Leadership » (Centre for Leadership excellence). Mohamed M’Hamdi, Ph. D., Professeur de l’Enseignement Supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc.
À partir de 12,95$
Vers l'excellence pédagogique en gestion
Ce coffret de formation veut sensibiliser tout enseignant d’écoles et facultés de gestion francophones à des concepts pédagogiques encourageant l’apprentissage en profondeur de ses étudiants. Il est tour à tour question d’excellence pédagogique, de modèles d’enseignement, de planification, de prestation, d’évaluation et de technologies éducatives, le tout dans une optique de développement professionnel continu. Cet outil, unique en son genre, peut combler divers besoins de formation initiale ou continue : une autoformation partielle ou complète, des échanges entre collègues sur un des thèmes qui pose problème dans la classe ou une formation en groupe plus formelle. 
À partir de 9,95$
Vers l'innovation pédagogique en gestion
Ce coffret de formation veut sensibiliser toute personne aux différentes facettes de l’innovation pédagogique en émergence dans les facultés et grandes écoles de gestion de la francophonie. En effet, au-delà de l’excellence pédagogique en gestion, certains enseignants veulent expérimenter dans leurs classes, individuellement et/ou en équipe et sont à la recherche d’outils pour baliser leurs actions. Ainsi, une réflexion schématique leur est proposée en plusieurs points névralgiques : le contexte changeant des écoles de gestion; la nature de l’innovation pédagogique; les déclencheurs de l’innovation; le déploiement de l’innovation; l’amélioration continue des programmes existants; la transformation/création de nouveaux programmes; la diffusion de l’innovation.  Cet outil, unique en son genre, peut servir d’appui au développement des compétences en innovation pédagogique en gestion par une autoformation partielle ou complète, des échanges entre collègues sur une des thématiques reliées aux innovations de petite ou de grande envergure ou par une formation en groupe plus formelle. Ces connaissances sont à partager, non seulement avec les enseignants à temps plein ou à temps partiel et mais aussi avec les conseillers pédagogiques et les directions des programmes de formation en gestion.
À partir de 9,95$
Voyage au cœur d’une transformation organisationnelle
Récit et guide pas à pas
Positive, dynamique, déterminée, Léa doit gérer un projet majeur de changement organisationnel. Son périple lui fera vivre plusieurs des défis généralement rencontrés par les cadres lorsqu’ils doivent gérer et réussir un changement. Nous la suivons pas à pas. Nous analysons ses bons coups comme ses moins bons, tout au long de ce voyage dont les escales sont les grandes étapes de la démarche CAPTE : comprendre, adhérer, participer, transférer et évoluer. Au passage, nous lui donnons vingt outils concrets pour mieux avancer, nous proposons vingt apprentissages directement issus de ses péripéties et nous posons cent « questions puissantes » permettant au lecteur d’approfondir sa réflexion. Mais qui donc est Léa? Inventée de toutes pièces à partir de nos nombreuses années d’expérience, elle est le cadre type des entreprises et des organisations d’aujourd’hui. Si vous occupez un poste de cadre et avez à gérer une transformation organisationnelle, si vous êtes dans un rôle-conseil ou si vous étudiez dans le domaine de la gestion du changement, ce livre est pour vous. Il vous permettra de mieux comprendre, préparer et démystifier votre projet de changement. Céline Bareil est professeure titulaire au département de management à HEC Montréal et y enseigne principalement la gestion du changement et le développement organisationnel. Entre autres, elle a publié « Gérer le volet humain du changement » et est chercheuse au Pôle Santé, au CETO et au CEFRIO. Sylvie Charbonneau fait partie de l’équipe Brio Conseils, une boutique de management spécialisée en réflexion stratégique, transformation organisationnelle et mise en œuvre de changements. Brio Conseils commercialise la méthodologie CAPTE et le coach virtuel SherpaTOMC. Sa mission : aider les organisations et les leaders à se réinventer. Sylvie Charbonneau en est la présidente et co-fondatrice. Aline Baron fait partie de l’équipe Brio Conseils, une boutique de management spécialisée en réflexion stratégique, transformation organisationnelle et mise en œuvre de changements. Brio Conseils commercialise la méthodologie CAPTE et le coach virtuel SherpaTOMC. Sa mission : aider les organisations et les leaders à se réinventer. Aline Baron en est une conseillère exécutive.
À partir de 13,95$
Workshop Management
Collective Intelligence and Internalization
It may well now be the time to look for new ways of diagnosing, planning, building team cohesion, fostering innovation and implementing changes and strategies. The classic management models have been used and reused, but they have now reached their limits, unable to keep pace with today’s corporate complexity. As more and more is required in the business environment, more is asked of your organization’s personnel. Significant numbers of your employees may be experiencing withdrawal, cynicism and a lack of motivation. Dynamic management routines and sense-making priorities are badly needed in many organizations, as they seek to overcome a crisis of jaded personnel. Now may be the time to look more seriously at workshop management. On the one side, this book presents how to achieve organizational performance and efficacy with workshops designed to bring together collective intelligence through analysis, planning, implementation challenges and more. On the other side, this new perspective builds on disruptive approaches and creativity management models. It proposes an integrated framework that allows you to design your own workshop sequence to suit the specific issues and challenges you want to address. The framework is easy to adjust; simply follow the enclosed guide to achieve the desired objectives: planning organizational change, reorganizing a team, fostering cohesion, enabling creativity, developing a vision, reframing a strategy and more. To help you attain your goals, all 50 workshops are explained in detail on technical sheets containing the workshop descriptions, underlying motives, group compositions, activity illustrations and examples, timing and leadership guidelines, expectations and objectives, etc. You can use them as-is or adapt them to your liking. Kevin J. Johnson is a Management professor at HEC Montréal. His experience also includes acting as a consultant for many private and public organizations, and publishing academic research on change management and organizational behaviour. Jean-Michel Moutot is a professor at Audencia Business School. He has 20 years of experience working for large French and international corporations, helping them with strategic transformations. David Autissier is the director of the ESSEC Chair for Change and a professor at IAE Gustave Eiffel, University Paris-Est Creteil. He worked as a change management consultant in large corporations for 20 years.
À partir de 19,95$
Message
Ok
AnnulerConnexion
a été ajouté à votre panier.