Langues, littérature et culture

Autres
Gestion.jpgGestion.jpg
Gestion2_WebOptimized.jpgGestion2_WebOptimized.jpg
connect.jpgconnect.jpg
droit_WebOptimized.jpgdroit_WebOptimized.jpg
genie_WebOptimized.jpggenie_WebOptimized.jpg
home.jpghome.jpg
mathematics.jpgmathematics.jpg
medecine.jpgmedecine.jpg
vendresurcoozook.jpgvendresurcoozook.jpg
Annuler
Héraldique des femmes en France – Archéologie et histoire
Ce livre porte sur les armoiries de femmes des origines au XVIe siècle en France. À travers une vaste étude iconographique, nous sont révélés les sources, les usages et la fonction de l’héraldique féminine. Ces connaissances s’inscrivent dans le courant d’une histoire pérenne des sociétés. Une collecte de données consciencieusement réalisée a permis de constituer un vaste corpus de 1450 armoiries de femmes. Les sources archéologiques et textuelles qui ont été recueillies proviennent de différents inventaires de sceaux français, de cahiers de dessins de tombeaux, de vitraux et de tapisseries de Roger de Gaignières, des armoriaux de Clermont en Beauvaisis et Le Breton ainsi que de traités de blason dont celui de Jérôme de Bara (1581). C’est à la suite de l’examen des sources qu’une analyse de l’utilisation des armoiries de femmes au Moyen Âge a été effectuée. Le corpus démontre qu’il existe une seule héraldique dont font usage l’homme et la femme. Les éléments héraldiques utilisés sont donc usuels. Dans la pratique – contrairement aux armoiries imaginaires tirées des traités des hérauts d’armes – les règles de codification héraldique sont les mêmes, peu importe le genre. Leur fonction est administrative, sociale et juridique. L’héraldique sert d’ornements et surtout de mémoire. D’où elles naissent au XIIe siècle, les armoiries sur les champs de bataille avaient la fonction de rendre reconnaissable le combattant. Pour la femme, la nécessité de se désigner dans la sphère sociojuridique est l’objectif de celle qui porte les armoiries et de la société médiévale qui met en place ce système référentiel. À la manière d’une écriture, les armoiries écrivent l’identité de la femme et des groupes de parenté qui lui sont affiliés. L’héraldique nous donne un extraordinaire accès aux symboles qui servent à identifier la femme.
À partir de 19,95$
Les règles de l’art
Guide méthodologique en Arts, lettres et communication
Comment analyser une œuvre culturelle? Comment bien se documenter sur elle, sur le contexte qui l’a vue naître ou sur le parcours de la personne qui l’a imaginée et réalisée? Comment structurer et présenter ses réflexions dans un travail écrit qui rencontre les exigences propres aux études supérieures sans trahir l’émotion ressentie au contact de cette œuvre? C’est à des questions telles que celles-ci que cherche à répondre le guide Les règles de l’art. Ce dernier a été créé expressément pour le programme préuniversitaire Arts, lettres et communication, en tenant compte de ses visées culturelles et méthodologiques, de même que des devis ministériels qui l’encadrent. Alors que les guides méthodologiques conçus pour le réseau collégial sont le plus souvent destinés à l’étude des sciences humaines, Les règles de l’art est le résultat de la mise en commun de l’expérience et de l’expertise de professeurs de trois disciplines distinctes qui sont au cœur de ce programme : cinéma, histoire de l’art et littérature. Son approche se veut simple, accessible et vivante, pour mieux accompagner le personnel enseignant et la population étudiante dans leurs découvertes culturelles. André Caron a enseigné le cinéma au Cégep Garneau pendant 25 ans. Formé en production de films à l’École des Beaux-Arts de l’Université Concordia, il a complété en 2005 une maîtrise en études cinématographiques à l’École de cinéma Mel Hoppenheim. Il se spécialise dans le cinéma américain, en particulier les genres horreur et science-fiction. Devenu collaborateur à la revue de cinéma Séquences en 1986, André Caron rédige également depuis 1988 des textes pour l’agence de presse Médiafilm qui attribue les fameuses cotes de 1 à 7 pour tous les films projetés sur les écrans du Québec. Il écrit également pour le magazine du cinéma Le Clap. Gabriel Bouchard est professeur de littérature au Cégep Garneau. Ses études universitaires, en littérature et en pédagogie au collégial, l’ont mené de l’UQAC à l’Université Laval en passant par l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux. Parmi ses nombreux engagements, il a notamment participé activement aux travaux d’élaboration du programme Arts, lettres et communication au Cégep Garneau en 2014 et 2015. Aux côtés, entre autres, de Nathalie Morency, il participe au comité du cours multidisciplinaire Culture : découvertes et méthodes. Nathalie Morency enseigne l’histoire de l’art au Cégep Garneau depuis 1998. Elle a toujours été très engagée dans le programme Arts, lettres et communication. Elle a participé à deux reprises à l’élaboration du programme au Cégep Garneau, à titre de membre du comité en 1999 et 2000 et à titre de chargée de projet en 2014 et 2015. Elle a également été responsable du programme de 2005 à 2008 et a initié différents projets tels que plusieurs voyages culturels à New York.
À partir de 14,95$
The Grammar Guru
Written in the form of a Socratic dialogue, the Grammar Guru is the first Grammar book written to instruct and entertain its readers – yes … entertain! Hirtle Walters, a.k.a. the Grammar Guru, is a retired linguistics professor who runs a pub-style restaurant not far from his former university campus. Louis Bonenfant is an English Studies student and aspiring English teacher who one day seeks out the Guru’s help. Through a series of weekly encounters with the Guru, Louis learns the difference between: A verb’s state and action use. The simple and progressive form as seen in sentences like I take three pills a day and I’m taking three pills a day or I like university and I’m liking university. The simple past and present perfect form as in I lost my assignment and I’ve lost my assignment. The present perfect and present perfect progressive form as in Your python has escaped and Your python has been escaping. The modals can, could, may, might, will, shall, etc. A real and an unreal condition. Rather than inundate Louis with confusing rules and lifeless examples, the Guru instructs Louis on the meaning underlying the various grammatical forms. Through their encounters, Louis comes to the realization that the Guru’s meaning-based approach to teaching grammar and jocular character makes learning it much more rewarding and even fun. Also included in the book are a series of meaning-based exercises.
À partir de 17,95$
Message
Ok
a été ajouté à votre panier.