Autres
Gestion.jpgGestion.jpg
Gestion2_WebOptimized.jpgGestion2_WebOptimized.jpg
connect.jpgconnect.jpg
droit_WebOptimized.jpgdroit_WebOptimized.jpg
genie_WebOptimized.jpggenie_WebOptimized.jpg
home.jpghome.jpg
mathematics.jpgmathematics.jpg
medecine.jpgmedecine.jpg
vendresurcoozook.jpgvendresurcoozook.jpg
Résultats pour votre recherche :humaines
Annuler
Ce que l’université a oublié d’enseigner
Guide de survie pour jeune professionnel
Vous avez terminé l’université et amorcez votre carrière ? Félicitations ! Prenez le temps de célébrer, car les défis vous attendent. Pas convaincus ? Alors, pouvez-vous dire comment : Avoir un maximum d’impact en entrevue quand on n’a jamais occupé de fonctions importantes en entreprise ? Mettre fin à une situation conflictuelle au travail ? Animer une téléconférence ? Négocier une augmentation de salaire ? Définir et atteindre ses objectifs de carrière ? Ce livre est un guide de survie pour tout récent diplômé amorçant sa carrière en entreprise privée ou publique. Au moyen de plusieurs mises en situation fréquemment vécues par les jeunes professionnels sur le marché du travail, l’auteur vous guidera pour faciliter votre transition du banc d’école au monde des affaires et, surtout, pour réaliser votre plein potentiel. Benoit-Mykolas Savignac est un consultant en management cumulant plusieurs réalisations en entreprise. Au cours de sa jeune carrière, il a conseillé de nombreux gestionnaires de plusieurs niveaux pour l’atteinte de leurs objectifs stratégiques.
9,95$
Cognition et vieillissement
Traitement de l’information, savoir et pensée
Une traduction de l’œuvre de J. M. Rybash, J. W. Hoyer et P.A. Roodin : Adult Cognition and Aging: Developmental Changes in Processing, Knowing and Thinking. Dans ce livre de grande envergure, les auteurs se penchent sur des études et des théories relatives aux changements cognitifs chez l’adulte et à d’autres fonctions du système cognitif. Ils mettent l’accent sur les caractéristiques cognitives de l’adulte et présentent un modèle d’encapsulation des changements cognitifs de l’adulte vieillissant, particulièrement par rapport à son aptitude à traiter l’information, le savoir, et la pensée. Ils démontrent que les adultes construisent ou sélectionnent activement, grâce à la pensée Post-formelle, des domaines de savoir qui ne déclinent pas avec l’âge. André Lemieux, Ph. D. psychologue, est professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal, Président-directeur général de l’Institut Universitaire du Troisième Âge de Montréal, il a été membre du Conseil d’administration de l’Association Internationale des Universités du Troisième Âge et du Conseil d’administration de l’Ordre des psychologues du Québec, conseiller spécial auprès du président de l’International Federation on Ageing et adjoint au secrétariat général de l’Association Internationale de Gérontagogie. Il est membre de l’Ordre des psychologues du Québec et de la Société française de psychologie. Sa réputation internationale l’a fait participer au colloque de I’American Association of Retired Teachers, organisé par l’UNESCO, qui réunissait 70 experts du monde pour définir les politiques du vieillissement de l’ONU pour le XXIe siècle. Conférencier recherché, il est l’auteur de plus de 45 titres d’articles ou de livres scientifiques dont plusieurs furent traduits en anglais, arabe, espagnol et russe. Il faut aussi noter qu’il a dirigé la collection Éducation des Éditions Nouvelles de 1989-2016. Il continu d’écrire sur le comportement psychologique et social des personnes âgées. Amélie Lemieux, M.A., est doctorante à l’Université McGill et détentrice d’une bourse doctorale du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et d’une bourse de doctorat du Fonds de recherche sur la société et la culture du gouvernement du Québec (FQRSC). Sa recherche à la maîtrise en éducation sur la lecture en français (McGill) a été récompensée par le CRSH (Bourse Joseph-Armand Bombardier), par la faculté des sciences de l’éducation de l’Université McGill (Bourse Tim Casgrain pour la littératie au Canada), et par le département des études intégrées en éducation de McGill (Bourse d’excellence, Prix de la meilleure présentation au congrès de l’EGSS en 2013, Prix de la revue des sciences de l’éducation de l’Université McGill). Elle détient un baccalauréat spécialisé en traduction de l’Université McGill et a participé, comme traductrice et chercheuse, à plusieurs projets de recherche, tous financés par le CRSH et le FQRSC. Ses plus récentes recherches portent sur la transécriture et sont publiées dans la Revue de Recherches en Littératie Médiatique Multimodale, Myriades et dans un collectif dirigé par Brigitte Louichon et Sylvain Brehm, Fictions historiques pour la jeunesse en France et au Québec.
À partir de 14,95$
Concevoir et animer une activité de formation
Ce coffret s’adresse à des experts de contenu, il vous présenteune méthode pratique et concrète qui vous permettra de concevoiret ensuite d’animer des formations structurées. Vous découvrirezdes outils qui vous permettront d’organiser le contenu pour favoriser le transfert des apprentissages. Vous serez également en mesure d’enseigner efficacement à une seule personne ou à un groupe!
À partir de 14,95$
Conduite d'une recherche : mémoires d'un directeur
Cet ouvrage est le fruit de plus de trente années de direction et d’accompagnement d’étudiants aux niveaux maîtrise et doctorat, au Québec et en France. Professeur de stratégie, de gestion internationale et de méthodes de recherche qualitative, Alain Noël est aussi le président fondateur (1991) et le Président d’honneur de l’Association Internationale de Management Stratégique.  Il existe de nombreux ouvrages qui justifient l’utilisation de diverses approches de recherche, mais aucun livre ne pose le problème de la conduite d’une recherche, comme chercheur ou directeur d’un étudiant aux études supérieures; ce manuel est unique du fait qu’il explique et illustre tout le cycle de production d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport de projet d’insertion professionnelle.  Les étudiants-chercheurs qui consultent des articles de recherche trouvent souvent difficile de transposer leurs lectures dans leur propre projet. Ce livre veut donc apporter, à l’aide de près de cent cinquante tableaux, schémas et illustrations, une large gamme de réponses à la question la plus fréquemment posée à un directeur de recherche : avez-vous un exemple à me suggérer? Les doutes, les difficultés et les solutions d’étudiants-chercheurs dirigés par l’auteur viennent enrichir la présentation des options de recherche, d’analyse et d’écriture retenues. Bien que le livre soit prioritairement destiné aux personnes adoptant des approches qualitatives et constructivistes pour étudier des problèmes de gestion originaux et uniques, les chercheurs œuvrant en sciences sociales et humaines, ou même optant pour une démarche plus positiviste, pourront y puiser des conseils précieux pour produire des travaux de qualité. Principalement écrit pour les étudiants, les jeunes professeurs y trouveront aussi un compagnon pour développer leurs habiletés de direction des projets de leurs étudiants et une série d’exemples, puisés dans des mémoires et des thèses, pour répondre aux questions qui leur sont posées.  Alain Noël Alain Noël est professeur titulaire de gestion internationale et de méthodologie de la recherche à HEC Montréal.
À partir de 29,95$
Développer des compétences de recherche et de littératie au prim...
Cet ouvrage s’adresse à toute personne qui s'intéresse au développement de compétences de recherche et de littératie essentielles à la réussite scolaire et à la formation de citoyens réflexifs. Il s’adresse plus spécifiquement à ceux et celles qui enseignent ou qui auront à enseigner l'histoire (domaine de l'univers social) au primaire ou au secondaire. Alors que le savoir est aujourd’hui soumis à l’intensification des pratiques de communication et à la multiplication des sources à partir desquelles on peut aujourd’hui s’informer et apprendre, il est fondamental de développer chez les élèves des compétences de recherche et de littératie adaptées au 21e siècle. Afin de contribuer au développement de ces compétences, il est proposé dans cet ouvrage de multiplier à l’école les documents – en format papier et numérique – à partir desquels les élèves sont invités à construire leur compréhension des réalités d’hier et d’aujourd’hui. Afin de proposer une réflexion pédagogique riche et novatrice, des ponts théoriques et pratiques sont établis entre la didactique de l’histoire et celle du français, particulièrement la didactique de la lecture. Ce croisement disciplinaire permet de mettre en lumière des pratiques pédagogiques grâce auxquelles les élèves peuvent apprendre à lire et à traiter efficacement et de manière critique les différentes sources qui permettent de se confronter au monde et au savoir.  Virginie Martel est professeure en sciences de l’éducation (didactique des sciences humaines) à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), campus de Lévis, depuis 2005. Elle s’intéresse principalement aux questions didactiques liées à la lecture/littératie et aux différentes sources d’apprentissage permettant de traiter, avec distance critique, les documents informatifs et narratifs en classe d’histoire. Elle a cofondé le LIMIER (www.lelimier.com), un regroupement de recherche sur la littératie (traditionnelle et numérique) illustrée. Elle est aussi chercheure associée au CRIPFE et membre du Groupe de recherche en littératie médiatique multimodale (www.litmedmod.ca) et de la Chaire de recherche UQAM en LMM.  
À partir de 14,99$
Devenir une organisation apprenante
Un apprentissage en trois volets : individuel, en équipe et organisationnel
Au cours des trois dernières décennies, les organisations qui ont développé leur capacité à apprendre sont celles qui se distinguent aujourd’hui par leur propension à innover et à faire face efficacement aux turbulences de leur environnement. Cette capacité à apprendre repose sur l’effort concerté des individus, des équipes et de l’organisation tout entière : apprendre n’est pas uniquement une activité qui interpelle chacun des membres de l’organisation, mais également les équipes dont ils font partie ainsi que l’organisation qui met en place les mécanismes qui soutiennent cet apprentissage. L’effet cumulé de ces efforts se traduit par une organisation au sein de laquelle les personnes remettent en question les idées reçues et les équipes collaborent de façon synergique. Le présent ouvrage décrit les concepts théoriques qui sont à la base de l’apprentissage individuel, en équipe et organisationnel, et offre des moyens pratiques pour accroître la capacité des individus, des équipes et des organisations à apprendre. Pierre Lainey (DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C. et CRHA) est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il coordonne le certificat en leadership organisationnel et celui en supervision. Il y enseigne les habiletés politiques, le leadership organisationnel, la psychologie de la décision et la psychologie et le leadership du changement. Après avoir œuvré comme gestionnaire dans des organisations privées et publiques, il a amorcé une carrière comme consultant en développement organisationnel, carrière qu’il poursuit depuis plus de 25 ans. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Canada et aux États-Unis. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les habiletés politiques et la prise de décision. Karine Pelletier (B. Gest.) est étudiante à la Maîtrise ès sciences en gestion spécialisation développement organisationnel à HEC Montréal, où elle a également travaillé en tant que chargée de cours et auxiliaire de recherche. Au cours de ses études, elle a reçu plusieurs distinctions, dont la bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada en 2015. En tant que professionnelle en environnement, elle a travaillé dans des secteurs aussi variés que le privé, le public, le municipal, les organismes à but non lucratif, l’ingénierie et la recherche, et ce, dans différentes provinces canadiennes. Sa grande curiosité intellectuelle l’a poussée à développer ses connaissances dans une panoplie de domaines, telles la gestion, la foresterie urbaine, l’horticulture écologique, la gestion intégrée de l’eau, l’agriculture de même que l’entomologie.
34,95$
Interculturel et management face aux défis du développement : re...
Le présent ouvrage réunit les contributions de différents orateurs qui ont pris part, en 2017, aux travaux de l’Association canadienne des études africaines dans le cadre du Congrès annuel de la Fédération canadienne des sciences sociales et humaines à la Ryerson University de Toronto. Il est à situer dans la perspective de la prospective dans laquelle s’inscrit le thème retenu pour les assises de Toronto : « Proches et lointaines les prochaines 150 années. L’épopée d’une histoire : 150 ans vers l’avenir ». Sa publication sous le label de la « Fondation Pour l’Avenir de l’Afrique » (FONDAF), avec l’aval et la bénédiction de l’« Association Canadienne des Études Africaines » (ACÉA), constitue un événement qui marquera l’histoire des relations Nord-Sud, ainsi que des relations internationales avec l’Afrique.
27,95$
La créativité à l'oeuvre - Entretien avec Jacques Reverdy
Dans ce long entretien avec Jacques Reverdy, artiste peintre-plasticien, il est question des influences culturelles et des rencontres qui façonnent la trajectoire d’un créateur, de l’impérieuse exigence de l’activité créative, de l’intimité du peintre au travail et de la minutieuse élaboration de l’œuvre. Il y est également question de rigueur et de démarche paradoxale, de hasard et de nécessité : c’est le « faire » qui révèle au peintre ce qu’il cherche. On y découvre que la créativité, au sens ici de l’aptitude à la création, engage une tension existentielle, un acte d’expression et de transformation, un travail de recherche et d’exécution dans le vertige fait d’échecs et de réussites du flux créatif, la mise en œuvre d’une pensée divergente, la surprise de l’inattendu et le caractère unificateur d’une pratique artisanale à la fois physique et psychique. J.R. livre ainsi comment sa recherche relève d’une complexe alchimie entre une formation universitaire, une activité professorale s’exerçant dans le domaine artistique et un rapport au monde au travers de l’actualité, de la musique, du voyage et d’une vie familiale. Ce texte invite donc à puiser dans un témoignage réflexif des éléments de compréhension de l’activité créative à l’heure où le management des idées pose question. La créativité, en effet, tend à devenir le socle fondateur et salutaire de l’évolution des sociétés humaines : des personnes, des classes sociales, des organisations, des entreprises, des industries, des villes, des sociétés sont dites créatives. La créativité est consacrée par l’urgence du développement économique et territorial comme un outil incontournable. Mais de quoi parle-t-on ? En quoi consiste la créativité ainsi happée par la mode managériale ? La créativité ne doit pas être réduite à un seul instrument de production d’idées. Si, au contraire, on envisage le management dans une perspective humaine et ancrée localement, alors il convient de s’interroger sur la nature et le lieu de la créativité au fondement même de l’agir humain. En quoi une réflexion sur une démarche créative « vivante » peut-elle dégager par glissement des enseignements, des outils, des pratiques susceptibles de nous aider en Sciences de Gestion à penser un management différent ? C’est avec ce questionnement en tête que nous avons voulu interroger la pratique de recherche-création d’un artiste qui se dit d’abord travailleur-artisan.
À partir de 4,95$
La gestion réinventée
L'avenir est entre vos mains
Notre monde est en changement. L’évolution sociale, technologique, économique et environnementale bouscule les façons de faire et de penser. Afin de s’adapter à cette réalité, les organisations multiplient les initiatives d’amélioration continue. On ne compte plus les normes et les approches de gestion mises de l’avant pour augmenter la qualité des produits et des services, le bien-être et la sécurité des personnes ainsi que la croissance et la performance des organisations. Pensons notamment au Lean management, à la gestion intégrée des risques, à la responsabilité sociale ou encore au système de management de la qualité de type ISO 9001. L’expérience démontre que le succès de ces normes et de ces approches de gestion ne passe pas uniquement par la mise en œuvre de divers processus et outils. Ces dernières commandent de nouvelles façons de percevoir, de penser et d’exercer la gestion. En d’autres termes, en adoptant ces normes et ces approches, les gestionnaires s’engagent, qu’ils en soient conscients ou non, dans un long processus de transformation de leur culture de gestion.  Mais qu’en est-il exactement de ce changement de culture de gestion? Comporte-t-il certains éléments distinctifs? Quels en sont les principaux enjeux? Comment en soutenir l’appropriation? Ce livre apporte quelques éléments de réponses à ces questions et fait la lumière sur ce changement complexe et hautement stratégique. Il a pour objectif d’accompagner les gestionnaires de tous les niveaux hiérarchiques et secteurs d’activité, publics ou privés, dans un processus de réflexion leur permettant d’en estimer la pertinence et la faisabilité au sein de leur organisation. Il propose différentes pistes d’action et une démarche pour y arriver. MAP, CRHA, est entrepreneure et consultante, spécialisée en développement organisationnel et des personnes. C’est avec passion et humilité qu’elle accompagne des gestionnaires de tous les niveaux hiérarchiques et de différents secteurs d’activité depuis plus de vingt ans. Elle se distingue par sa capacité à gérer des projets innovants et d’envergure faisant appel à la mobilisation et à l’intelligence collective. Elle est psychosociologue de la communication et détient une maîtrise en administration publique. Elle est membre de l’ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) et de l’association québécoise de codéveloppement professionnel (AQCP). Elle est fondatrice de La gestion réinventée.
À partir de 9,95$
L'analytique et son impact sur notre vie
Aujourd’hui, l’analytique est sur toutes les lèvres. La popularité de ce terme reflète une prise de conscience quant au potentiel de la méthodologie qu’il recouvre, dans une perspective d’amélioration des divers aspects de notre vie. Avec le présent ouvrage, nous portons un éclairage sur le potentiel de l’analytique en mettant l’accent sur comment faire bien, comment faire mieux, et comment faire le mieux possible. Pour des gestionnaires industriels et commerciaux, faire bien ou mieux pourrait signifier fabriquer un produit ou mettre au point un service de grande qualité; et le livrer au bon client, au moment requis, et à un coût compétitif. Pour des gestionnaires institutionnels, il s’agira peut-être de fournir aux législateurs les données et analyses nécessaires à la rédaction de lois censées réguler la vie en société dans le sens du bien commun. Concrètement, une compagnie aérienne peut se demander comment utiliser ses ressources – en personnel et en savoir-faire, en moyens matériels et financiers – pour remplir sa mission le mieux possible. Elle devra viser à satisfaire pleinement sa clientèle tout en s’efforçant de rencontrer les objectifs de rentabilité fixés par son conseil d’administration, et ce, dans le respect des contraintes légales et réglementaires auxquelles est soumise son industrie et en se pliant à une saine gestion de ses ressources humaines et de ses relations de travail. La direction d’un hôpital se doit de faire un suivi continu de son fonctionnement, et de rectifier le tir quand c’est nécessaire, pour s’assurer de respecter les cibles de qualité de service fixées par le ministère de la Santé. La gestion nationale des transplantations d’organes; le redécoupage périodique de la carte électorale; une gestion responsable de l’énergie, de l’eau, de l’air que nous respirons, de la forêt et des surfaces cultivables; les procédures à mettre en place pour protéger la population contre les catastrophes naturelles… Voilà des questions de la plus haute importance à propos desquelles des règlements doivent être élaborés ou mis en œuvre, avec une exigence de transparence et d’obtention de résultats. Même si le matériel de cet ouvrage a été développé dans le cadre d’un cours de MBA pour cadres, il s’adresse aux étudiants universitaires de tous les niveaux et à toute personne désireuse de voir l’analytique en action, c’est-à-dire de comprendre comment les problèmes d’optimisation se traduisent en modèles, et ceux-ci en solutions. Jean-Marie Bourjolly a étudié à l’université Toulouse III – Paul Sabatier à Toulouse, à l’Université de Montréal et à l’Université de Waterloo, en Ontario, où il a obtenu un doctorat en optimisation combinatoire. Il est professeur titulaire de logistique à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur l’optimisation combinatoire et ses applications. Il est corécipiendaire, pour l’année 2001, du premier prix de la Société canadienne de recherche opérationnelle pour ses travaux en télécommunications.
À partir de 33,96$
L'analytique ressources humaines
La gestion des ressources humaines (GRH) a beaucoup évolué depuis les dernières décennies. Souvent décrite comme un vecteur crucial du succès des organisations, la GRH et surtout sa performance, demeurent paradoxalement peu et mal mesurées dans les organisations. Ce livre vise à fournir des réflexions et des outils autour de la performance des programmes RH afin d’aider les professionnels à structurer et renforcer leur pensée analytique et leurs efforts stratégiques. Le lecteur trouvera ainsi des grilles d’analyse ainsi que des propositions d’indicateurs afin de quantifier la performance RH sur deux plans indissociables, soit celui de l’efficience et celui de l’efficacité. C’est en apprenant à maîtriser les rudiments méthodologiques et en les appliquant aux différentes activités RH que les professionnels RH pourront jouer de façon plus optimale leur rôle de partenaire d’affaires. 
À partir de 22,95$
Le management de la PME
Malgré la place importante des PME dans l’économie, on retrouve peu d’ouvrages qui guident les entrepreneurs constamment à court de ressources. Ce manuel tente de répondre à la question : par quel chemin la PME peut-elle passer pour devenir un jour une grande entreprise? Pour ce faire, ce manuel revisite quelques-unes des théories phares de la gestion des organisations, mais en adoptant l’angle de la PME : la légitimité, la gestion des impressions, le choix rationnel, la dépendance envers les ressources, la théorie de l’agence et la théorie institutionnelle. La première partie permet au lecteur de se familiariser avec les concepts de base qui sont d’usage dans la littérature sur la grande entreprise. En plus de caractériser les entrepreneurs qui dirigent les PME, cette partie permet de faire le pont entre ce qu’on lit habituellement dans les manuels de management et ce qui est présenté dans ce manuel. Ensuite, on explique, à travers les fonctions primaires (ventes/services à la clientèle, production/logistique et marketing), comment chacune des théories influence la PME au quotidien et peut influencer sa croissance. La dernière section s’intéresse plus particulièrement aux fonctions de soutien (administration/finance, gestion des ressources humaines et technologies de l’information) et aux théories présentées dans cet ouvrage. Truffé d’exemples inspirés de PME à succès, ce livre est destiné autant à l’étudiant qu’à l’entrepreneur qui désire concurrencer la grande entreprise. Au fond, c’est un guide qui aidera l’un à comprendre comment fonctionne la PME et l’autre à cibler les actions concrètes à entreprendre dans l’une ou l’autre des fonctions de son entreprise pour aspirer à la croissance.  
À partir de 54,95$
Les perspectives de management
Le management met en jeu cinq perspectives d’action: technique, politique, symbolique, psychologique et cognitiviste. Ces perspectives sont au cœur du livre. La première partie met la table à la description de chacune d’elles. Le premier chapitre retrace l’histoire des théories du management et le second chapitre propose un outil de diagnostic des styles de management. La seconde partie porte sur le management traditionnel avec lequel les formes contemporaines de management sont en rupture. Brosser, même à grands traits, cette forme historique de management permet alors de mieux prendre la mesure du chemin parcouru par le management contemporain et d’ainsi mettre en évidence tout ce qui le démarque de la tradition qui, jusqu’au début du XXe siècle, a régné sans partage sur les organisations. La troisième partie est entièrement consacrée à la perspective technique qui est souvent vue comme étant le cœur du management, ce qu’il convient de parfaitement maîtriser pour prétendre à l’excellence, mais aussi, ce face à quoi il faut savoir prendre ses distances pour construire des organisations à visage humain. La quatrième partie met en scène les perspectives sociales et humaines. La partie s’ouvre par un chapitre sur le management social qui met de  l’avant la nécessité de prendre en considération les dimensions sociales et humaines de l’organisation et d’y adapter les pratiques de management. Puis, cette quatrième partie comprend un chapitre sur chacune des perspectives sociales et humaines. La cinquième partie porte sur quelques-uns des principaux chantiers du management, là où toutes les perspectives entrent en jeu et offrent leur plein potentiel. En parcourant les chantiers que sont l’identité organisationnelle, la philosophie de direction, la stratégie concurrentielle, la structure organisationnelle et la prise de décision, le lecteur comprend tout l’intérêt qu’il y a à mobiliser l’ensemble des perspectives de management plutôt que de s’enfermer dans le cadre très restreint de l’une d’elles. Enfin, la dernière partie rassemble des cas pratiques de management dans lesquels se trouvent décrits des problèmes administratifs. Pour les résoudre, le lecteur peut alors mobiliser les perspectives de management, mettre en action les habiletés et les leviers qu’elles offrent et, ainsi, ouvrir de véritables chantiers de management. Ph. D., professeur titulaire de management, HEC Montréal
À partir de 44,95$
Les règles de l’art
Guide méthodologique en Arts, lettres et communication
Comment analyser une œuvre culturelle? Comment bien se documenter sur elle, sur le contexte qui l’a vue naître ou sur le parcours de la personne qui l’a imaginée et réalisée? Comment structurer et présenter ses réflexions dans un travail écrit qui rencontre les exigences propres aux études supérieures sans trahir l’émotion ressentie au contact de cette œuvre? C’est à des questions telles que celles-ci que cherche à répondre le guide Les règles de l’art. Ce dernier a été créé expressément pour le programme préuniversitaire Arts, lettres et communication, en tenant compte de ses visées culturelles et méthodologiques, de même que des devis ministériels qui l’encadrent. Alors que les guides méthodologiques conçus pour le réseau collégial sont le plus souvent destinés à l’étude des sciences humaines, Les règles de l’art est le résultat de la mise en commun de l’expérience et de l’expertise de professeurs de trois disciplines distinctes qui sont au cœur de ce programme : cinéma, histoire de l’art et littérature. Son approche se veut simple, accessible et vivante, pour mieux accompagner le personnel enseignant et la population étudiante dans leurs découvertes culturelles. André Caron a enseigné le cinéma au Cégep Garneau pendant 25 ans. Formé en production de films à l’École des Beaux-Arts de l’Université Concordia, il a complété en 2005 une maîtrise en études cinématographiques à l’École de cinéma Mel Hoppenheim. Il se spécialise dans le cinéma américain, en particulier les genres horreur et science-fiction. Devenu collaborateur à la revue de cinéma Séquences en 1986, André Caron rédige également depuis 1988 des textes pour l’agence de presse Médiafilm qui attribue les fameuses cotes de 1 à 7 pour tous les films projetés sur les écrans du Québec. Il écrit également pour le magazine du cinéma Le Clap. Gabriel Bouchard est professeur de littérature au Cégep Garneau. Ses études universitaires, en littérature et en pédagogie au collégial, l’ont mené de l’UQAC à l’Université Laval en passant par l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux. Parmi ses nombreux engagements, il a notamment participé activement aux travaux d’élaboration du programme Arts, lettres et communication au Cégep Garneau en 2014 et 2015. Aux côtés, entre autres, de Nathalie Morency, il participe au comité du cours multidisciplinaire Culture : découvertes et méthodes. Nathalie Morency enseigne l’histoire de l’art au Cégep Garneau depuis 1998. Elle a toujours été très engagée dans le programme Arts, lettres et communication. Elle a participé à deux reprises à l’élaboration du programme au Cégep Garneau, à titre de membre du comité en 1999 et 2000 et à titre de chargée de projet en 2014 et 2015. Elle a également été responsable du programme de 2005 à 2008 et a initié différents projets tels que plusieurs voyages culturels à New York.
À partir de 14,95$
Mon compagnon de rédaction scientifique
Cet ouvrage présente des principes de rédaction pour mieux écrire, développer ses habiletés argumentatives, acquérir de bonnes techniques, et travailler avec plaisir et efficacité. Sylvie Jutras expose le principe de penser comme le lecteur à travers toutes les étapes de rédaction. Elle l’applique en traitant la pensée critique, l’art de l’argumentation, la structuration d’un texte scientifique, la lisibilité, la probité intellectuelle et la révision de ses écrits. Une trousse d’astuces réunit des conseils pour gérer son temps et son environnement de travail, tirer profit d’outils de rédaction, stimuler son inspiration, et maintenir sa concentration et ses énergies. Mon compagnon de rédaction scientifique s’adresse aux personnes qui œuvrent ou étudient dans divers domaines dont les sciences humaines et sociales, la santé, la gestion, la communication ou l’éducation. Les conseils proposés s’appliquent en recherche quantitative, qualitative ou mixte, pour écrire en français ou dans une autre langue. Les principes et stratégies exposés serviront pour rédiger un article, un travail pour un cours, un mémoire, une thèse ou un rapport professionnel d’analyse, d’évaluation ou d’expertise. Ce guide de rédaction vous permettra d’écrire des textes plus solides, plus convaincants, qui rendent justice à votre travail intellectuel et à la valeur de vos idées et découvertes.
32,95$
Mouvemental
Pour en finir avec le changement
Mouvemental s’attaque à trois mythes parmi les plus tenaces du monde de la gestion des groupements et des collectivités humaines :   -          La gestion est technique et les gestionnaires opèrent au-dessus de leurs employés, ils sont « Lonely at The Top ». -          L’enseignement de la gestion est une affaire de chiffres et de méthodes. -          Le changement est une menace pour la planification et doit être géré comme une maladie.   Mouvemental propose des alternatives à ces mythes dans une vision nouvelle et constructive. Expliquant un monde en transformation profonde, il propose un modèle en trois composantes :   -          Le mouvement, nouvelle mesure de l’évolution interne et externe des groupements. -          Les groupements du futur, souples et flexibles grâce à leur structure novatrice, les aptitudes en mouvement de leurs membres et leur culture adaptative. -          Les guides, nouvelle appellation des gestionnaires, alliant à la fois gestion et enseignement dans leur approche et adaptant leur intervention selon la maturité de leurs équipes.     Jocelyn Benoit, MBA, BAA, cert. Économique. Il a déjà été consultant en recherche de cadres et a également étudié 6 ans au doctorat de HEC Montréal. Activement engagé dans la vie académique, il a enseigné au premier et deuxième cycle dans plusieurs universités québécoises et à l’étranger. Avant de se consacrer au développement de compétences, il a parcouru les 5 continents. Voyageur infatigable, il est toujours partant pour confronter sa réalité intérieure avec celle de nouvelles rencontres. Si ce cheminement lui a permis de maîtriser au moins trois langues, sa plus grande richesse demeure son empathie avec le genre humain. Qualité primordiale qu’il diffuse dans l’art difficile de conseiller ou d’enseigner la gestion.
À partir de 14,99$
Pourquoi des gestionnaires?
L’auteure, praticienne et chercheure en management, propose aux gestionnaires actuellement en exercice ou en devenir :  un éclairage original sur le métier de gestionnaire et la gestion; des réponses au questionnement de gestionnaires à la recherche de sens; un complément au discours en gestion pour un autre type de réflexion; un outil d’apprentissage pour réfléchir différemment sur des problématiques de la gestion; une approche d’avant-garde, croisant philosophie, management et ressources humaines, une approche illustrée par le biais de plus de 25 ans de pratique au sein de diverses organisations. Francine Laurin, Ph. D. en management, poursuit des études postdoctorales en philosophie, enseigne la gestion des ressources humaines et accompagne des équipes en gestion. Dans l’étude remarquable qu’on va lire, un des accents les plus frappants est la vive conscience que manifeste Francine Laurin du fait que c’est au contact des questions concrètes et des problèmes que se forme l’intelligence pratique, pas en apprenant les solutions. Le choc de la réalité est un levier essentiel en l’occurrence. L’apprentissage quantitatif des connaissances qui méconnaît l’intelligence créative est mal adapté à un monde de la responsabilité ayant à faire face à des situations de plus en plus inédites. Cela a toujours été vrai, mais jamais autant que maintenant, où les défis sont ceux d’une plus grande complexité et d’une plus grande liberté.  Extrait de la préface écrite par Thomas De Koninck
À partir de 5,95$
Recherches qualitatives et quantitatives en sciences humaines et...
Ce que des experts en ont dit : L’équipe de chercheurs-pédagogues qui signe cet ouvrage collectif réussit sa visée ambitieuse : créer un lieu commun entre la recherche et la pratique psycho-sociale en rendant stimulant et accessible à nos futurs intervenants les savoirs scientifiques qui permettront à répondre aux préoccupations des milieux pratiques. Le lecteur sera habilement guidé à travers les études scientifiques qualitatives et quantitatives, en langue française, regroupées par clientèle cible. Il s’agit d’un effort collectif remarquable et unique, qui réussit à hisser la rigueur comme valeur primordiale et essentielle à notre champ de pratique professionnelle. Mohsen Romdhani, Psychoéducateur, Directeur général, Boscoville L’intégration de la recherche et de la pratique est un aspect essentiel de la formation des futurs professionnels de l’intervention éducative et sociale. S’intéresser à la recherche et développer des compétences pour en avoir une compréhension adéquate et critique est un grand défi pour les étudiants en sciences humaines et sociales. Cet ouvrage deviendra une référence incontournable pour la formation. Il permet d’exposer les étudiants à une grande diversité d’études empiriques pertinentes à leur champ de pratique tout en leur offrant un accès inédit à des explications théoriques et méthodologiques détaillées. Sans faire l’économie de la rigueur scientifique, cet ouvrage offre le soutien pédagogique essentiel pour apprivoiser la recherche scientifique. Marie-Andrée Poirier, Ph.D. Professeure à l’école de travail social, Université de Montréal Institut Universitaire jeunes en difficulté- CIUSSS-Centre-Sud-de-l’Ile-de-Montréal Il ne s’agit pas de dire à des psychoéducateurs et des psychoéducatrices en formation de baser leurs interventions sur les connaissances scientifiques pour que cette conception de la pratique psychoéducative s’implante, comme par enchantement. Les directrices de cet ouvrage l’ont compris. Les thématiques de recherche, les questions visant l’intégration des concepts en plus des recommandations cliniques découlant des études seront particulièrement appréciées des étudiants et des étudiantes en psychoéducation. Résolument pédagogique, ce livre est un outil de formation incontournable pour soutenir le développement de la compétence à baser sa pratique psychoéducative sur les connaissances scientifiques. Geneviève Paquette, Ph.D. Psychoéducatrice, Professeure au département de psychoéducation, Université de Sherbrooke Pour des raisons historiques, le Québec a toujours été un terreau fertile pour la recherche, la réflexion et l’intervention sociale. Mélanie Lapalme, Anne-Marie Tougas et Marie-Josée Letarte ont su diriger un collectif qui capte de manière éloquente l’imagination et l’énergie des chercheurs et des intervenants à l’origine de ces initiatives – programmes d’évaluation, pratiques sociales et stratégies d’intervention. Ce livre rendra de précieux services à ceux qui veulent bien faire dans l’organisation de services, mais qui cherchent des solutions, ainsi qu’à ceux qui veulent soutenir la formation afin de solidifier les efforts de prévention et d’intervention auprès des populations vulnérables.  George M. Tarabulsy, Ph.D. Professeur à l’école de psychologie, Université Laval-Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles –CIUSSS-Capitale nationale.
À partir de 29,99$
Standards de pratique et compétences
Guide à l’intention des infirmières oeuvrant en gestion des soins infirmiers au Québec
Ce nouvel ouvrage va permettre d’informer des avancements en gestion des soins infirmiers et au sein de la discipline infirmière qui est de plus en plus culturellement diversifiée. Il comporte de l’information sur l’imputabilité, les différents rôles, les responsabilités, les qualifications et les normes éthiques nécessaires pour servir de guide à l’infirmière souhaitant exercer la fonction de gestionnaire des soins infirmiers au Québec. Cet ouvrage couvre la pleine étendue de pratique en gestion des soins infirmiers, peu importe l’autorité hiérarchique, le niveau d’encadrement et d’influence au sein du réseau québécois de la santé. Il illustre la profondeur et l’essence de la pratique en gestion des soins infirmiers soit : 1) la gestion des risques, 2) la qualité et la sécurité des soins, 3) la défense de la santé et des personnes soignées, 4) l’accessibilité et la dispensation optimale des services et des soins de santé, 5) les environnements de travail humanisants et sains, 6) la gestion stratégique des ressources humaines et financières, 7) la conformité des politiques et des règles qui régissent les organisations de santé, 8) le réseautage et le partenariat collaboratif et 9) l’imputabilité des employés. En terminant, cet ouvrage s’avère un atout et un guide de pratique indispensable pour l’infirmière qui aspire à pratiquer ou qui pratique en gestion des soins infirmiers de même qu’aux étudiants inscrits à des programmes de sciences infirmières et à des cours de gestion au Québec. 
À partir de 14,99$
Un regard croisé d’experts et chercheurs sur la RSE
D’un contexte global au contexte de pays émergents
Les externalités sociales et environnementales positives ou négatives des entreprises, universités, institutions et bien d’autres organisations sont désormais sous la loupe de plusieurs acteurs : regroupements de citoyens, de consommateurs, de bailleurs de fonds, mais aussi d’ONG, de syndicats, et de bien d’autres parties prenantes. L’intégration de ces externalités dans les modèles d’affaires, dans les processus décisionnels d’investissements, dans les études de lancements de nouveaux produits ou dans diverses stratégies est, aujourd’hui, devenue incontournable. Connu sous la dénomination « responsabilité sociale des entreprises », puis intégré comme « risque extra-financier », ce concept a fait l’objet de très nombreuses recherches dans divers champs de la gestion : ressources humaines, comptabilité, finance, gouvernance, etc. Ces études ont, pour la très grande majorité, été menées dans des pays développés. Cet ouvrage est un recueil de recherches réalisées dans les pays émergents francophones. Débutant par une mise en contexte théorique rédigée par des praticiens reconnus pour leur contribution dans l’avancement et l’acceptation de la RSE au niveau mondial et par des praticiens pionniers du domaine, ce collectif présente des études et des réflexions portant sur les marchés marocain, tunisien, algérien ou nigérien. Ces contributions permettent de mieux cerner les problématiques sociales, environnementales et de gouvernance dans le contexte de ces pays en émergence, de les contextualiser et de catalyser une réflexion autour des enjeux tant au niveau des firmes locales, grandes ou petites, qu’au niveau des entreprises internationales qui y sont installées. En partageant leur réflexion, leur analyse et leurs recommandations dans ce collectif, ces auteurs, praticiens ou chercheurs jeunes ou établis, de pays développés ou en émergence alimentent les débats que diverses parties prenantes pourraient avoir à propos de la RSE, dont les professeurs universitaires dans le cadre de leurs enseignements, séminaires et recherches. Bouchra M’Zali, Ph. D., professeure à l’ESG-UQAM (Canada), chercheure à la Chaire en Responsabilité Sociale et Développement Durable à l’ESG-UQAM et directrice de la recherche à L’AICRI. Chantal Hervieux, Ph. D., professeur à l’Université Saint Mary’s et est directrice du « Centre d’excellence pour le Leadership » (Centre for Leadership excellence). Mohamed M’Hamdi, Ph. D., Professeur de l’Enseignement Supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc.
À partir de 12,95$
Message
Error
Ok
a été ajouté à votre panier.